Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

CASABLANCA - Alimentation en eau potable et assainissement / Opération Drabna Sud

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : CASABLANCA
  • Pays : Maroc
  • Thème(s) : CASABLANCA - Alimentation en eau potable et assainissement / Opération Drabna Sud
  • Développement urbain durable et services essentiels

Mené depuis 2018 dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain, le programme soutenu par Casablanca, l’AIMF et ses partenaires a ciblé l’alimentation en eau et l’assainissement du quartier Drabna Sud.

La plus-value de la démarche réside dans l’accompagnement spécifique apporté aux populations tout au long du programme, ainsi que du partenariat public-privé dont il a fait l’objet.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’AIMF et de la coopération décentralisée française aux côtés de la Commune de Casablanca, après une première opération cofinancée entre 2011 et 2014 sur le quartier Laharaouyine Nord.

PROBLEMATIQUE / CONTEXTE

Le 18 mai 2005, Sa Majesté Mohammed VI a érigé en priorité l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH – programme de lutte contre l’habitat insalubre et l’exclusion sociale). L’INDH vise à conjuguer, sur des quartiers ciblés du territoire marocain, des objectifs de développement économique, social et environnemental. C’est dans ce contexte favorable à l’intervention dans les quartiers d’habitats informels que l’Autorité Délégante, représentée par la Commune Urbaine de Casablanca, et la Société Lydec, titulaire du contrat de gestion déléguée depuis 1987 sur la Région du Grand Casablanca pour la distribution de l’eau potable et le service de l’assainissement liquide, ont signé, le 13 septembre 2005, un accord cadre avec la Wilaya de la Région du Grand Casablanca, et créé le projet INDH-INMAE (INDH : Initiative développement humain, et « INMAE » : développement en arabe). Les missions de cet accord sont de trouver des solutions techniques et financières pour répondre au programme de fourniture des services d’électricité, d’eau et d’assainissement à domicile pour 500 000 habitants (85 000 foyers) vivant dans des quartiers d’habitats informels dont les autorités ont décidé qu’ils resteraient sur place.

Un accord cadre a été signé le 22 novembre 2010 entre l’AIMF, la Commune urbaine de Casablanca et LYDEC signent une convention ayant pour objet de poser les principes d’une intervention de l’AIMF pour contribuer à la réussite du projet INDH-INMAE en participant au financement d’opérations d’accès aux services à domicile des populations défavorisées à Casablanca et un première intervention conjointe a été réalisée entre 2011 et 2014 sur le quartier informel de Lahraouiyine Nord.

Cette opération emblématique qui a réuni un partenariat multiple et innovant (en plus des partenaires déjà cités, ont participé au financement la ville de Bordeaux, la ville des Mureaux et les Agences de l’eau Seine Normandie et Adour Garonne), a permis de fournir le service à domicile à 10 600 foyers soit 55 000 habitants, dont l’état du bâti permettait le maintien sur place.

A quelques années de cette opération, les résultats sont durables sur le terrain et la durabilité du service est assurée. Fort de ce succès, les autorités ont sollicité en 2016 l’AIMF pour se solidariser à un deuxième dossier du même type.

L’opération identifiée se situe sur la commune de Commune de Bouskoura (Drabna sud), située en zone rurale de Casablanca. Zone en pleine mutation, avec des zones de lotissements neufs et des zones informelles fortement défavorisées en restructuration et en attente des services de base, cette commune concentre prés de la moitié des lotissements clandestins de Casablanca.

L’opération Drabna Sud, est incluse dans la convention de restructuration des quartiers sous équipés signée par sa Majesté le Roi en septembre 2014.

ACTIVITES

- Création du réseau de transport et de distribution d’eau
- Création du réseau de collecte et de transport des eaux usées et pluviales
- Branchements à domicile de l’alimentation en eau et de l’assainissement
- Accompagnement de la population pour une relation de qualité et durable, sensibilisation aux usages de l’eau et à l’assainissement, accompagnement clientèle
- Études, gestion, pilotage et suivi du projet

QUELQUES CHIFFRES

Le budget du projet est de 1 204 000 € reparti comme suit :
AIMF 550 000 € dont 300 000 € du Fonds de Coopération et 250 000 € obtenus auprès de la Ville de Bordeaux (50 000 €), la ville de Toulouse (50 000 €), l’Agence de l’eau Adour Garonne (150 000 €).
Commune de Bouskoura 150 000 €
Commune de Casablanca / Gestion déléguée : 504 000 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF