Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Renforcement des capacités des associations d’autorités locales du Cambodge en matière de planification urbaine et de gestion foncière

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : PARIS , PHNOM-PENH
  • Pays : Cambodge
  • Thème(s) : Renforcement des capacités des associations d’autorités locales du Cambodge en matière de planification urbaine et de gestion foncière
  • Ensemble pour des plaidoyers plus forts , Partenariat stratégique AIMF-Union européenne

Pour répondre à l’enjeu de la requalification des quartiers précaires et de l’accès des populations vulnérables aux services essentiels au Cambodge, la Mairie de Phnom Penh, la Mairie de Paris, l’AIMF, la NLC (National League of Local Councils) et la NACPC (National Association of Capital and Provincial Councils) ont décidé d’associer leurs expériences et compétences respectives.

Elles ont ensemble répondu à un appel à propositions lancé en octobre 2018 par la Commission européenne, qui a retenu leur projet et accepté de le cofinancer à hauteur de 750 000 € sur un total de près d’1 million d’euros.

Le programme "Renforcement des capacités des associations d’autorités locales du Cambodge en matière de planification urbaine et de gestion foncière" sera mis en place sur 3 années, de 2019 à 2021.

CONTEXTE ET PROBLEMATIQUE

Phnom Penh et les villes du Cambodge ont connu une augmentation massive de leur population : à Phnom Penh, le nombre d’habitants a doublé entre 1998 et 2006, et la surface urbanisée est passée de 110 à 160 km² en 10 ans. De plus, le taux d’urbanisation du Cambodge, 21%, est au-dessous du taux correspondant à son niveau de développement économique, laissant envisager une urbanisation rapide et continue au cours des prochaines années. Associée à une croissance économique forte (plus de 7% depuis 20 ans) et un afflux d’investissements étrangers, elle pourrait se traduire par une extension urbaine et un développement incontrôlés.

Dans ce contexte, les habitants des quartiers précaires et des bidonvilles, dont certains sont installés depuis les années 1990, font face à de nombreux défis et doivent être pris en compte notamment à travers une participation urbaine participative, intégrée et durable.

Depuis le lancement du processus de décentralisation au Cambodge, marqué par l’adoption du Cadre Stratégique pour les réformes de Décentralisation et Décentralisation en 2005 et la Loi Organique sur la gestion administrative de la Capitale, des Provinces, Municipalités, Districts et Khans en 2008, les différents niveaux d’Autorités locales sont responsables de l’élaboration de la planification urbaine, de l’élaboration des documents d’occupation des sols et des investissements. Cependant, elles sont confrontées à

- Un nombre insuffisant de capacités techniques en matière de planification urbaine et de gestion foncière. En 2016, seuls deux Schémas Directeurs ont été adoptés par des villes au Cambodge : Phnom Penh, dans le cadre de sa coopération avec Paris ; et Battambang ;
- Un manque de clarté dans la répartition des rôles entre les différents niveaux d’Autorités locales et avec les administrations nationales ;
- Un manque de coordination sectorielle entre les différentes administrations.

Dans ce contexte, l’objectif du projet est de renforcer les capacités des collectivités territoriales cambodgiennes en matière de planification urbaine et de gestion foncière afin de requalifier les quartiers précaires et d’assurer un accès de tous aux services essentiels.

Pour ce faire, le projet se concentrera sur la requalification du quartier de « la Communauté du canal de Stung Meanchey ». Il s’appuiera sur les documents de planification existants, renforcera les capacités municipales de Phnom Penh et améliorera les conditions de vie des habitants du quartier dans le cadre de la coopération décentralisée avec la Mairie de Paris.

L’AIMF, avec la Ligue Nationale des Conseils Municipaux (NLC) et l’Association Nationale des Conseils des Provinces et de la Capitale (NACPC) du Cambodge, assurera la capitalisation des résultats, le plaidoyer auprès des autorités centrales, et la diffusion des acquis auprès des autres autorités locales cambodgiennes.

ACTIVITES

Résultat 1 - Amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers précaires / bidonvilles de la Communauté du Canal Stung Meanchey, situés dans le Khan Stung Meanchey à Phnom Penh

- Appui à l’organisation des communautés locales, au dialogue avec les autorités municipales et à la définition de leurs besoins en matière d’infrastructures communautaires

- Renforcement des capacités de la Division de la Planification et des Investissements de la Mairie de Phnom Penh, et de leurs homologues dans les Mairies d’arrondissement et Khans

- Mise à jour des documents de planification du quartier de Stung Meanchey et définitions des besoins en matière d’infrastructures

- Sensibilisation et renforcement des capacités des communautés dans l’utilisation des nouveaux équipements

- Construction de solutions d’habitat durables (50% des foyers disposent d’un habitat construit/amélioré) et d’infrastructures communautaires (écoles, ou centres de santé/ éclairage public, terrains de sport, aménagement urbaine, voirie, jardins partagés, pistes cyclables)

Résultat 2 - Application des textes en vigueur en matière de décentralisation et renforcement de la coordination entre autorités locales et nationales grâce à la capitalisation des acquis de la requalification du quartier Stung Meanchey et le plaidoyer porté par les associations nationales d’élus locaux.

- Capitalisation de l’expérience de la requalification du quartier de Stung Meanchey, partage d’expérience et plaidoyer auprès des autorités centrales

- Mobilisation des acteurs clés pour soutenir le plaidoyer des autorités locales : les universités, Parlement et médias

- Mise en place d’un prix national d’excellence en matière de planification urbaine

Résultat 3 - Les associations d’autorités locales (NLC et NACPC) sont opérationnelles pour accomplir leurs missions de plaidoyer, renforcement de capacités, échanges de pairs à pair.

- Renforcement des capacités des associations nationales d’autorités locales (NLC et NACPC)

- Partage d’expériences

- Soutien aux femmes élues locales

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF