Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

ETUDE - L’inclusion des personnes LGBTQI+ dans la ville. Comment promouvoir le vivre-ensemble à l’échelle locale ?

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Valeurs en ville

Afin de mettre en lumière les bonnes pratiques de gouvernance locale favorisant l’inclusion des personnes LGBTQI+ dans la ville, l’École urbaine de Sciences Po et l’AIMF, avec le soutien de l’Union européenne, présentent une étude qui s’appuie sur le portrait de quatre villes : Beyrouth, Phnom Penh, Ouagadougou et Mexico.

Les personnes LGBTQI+ demeurent discriminées. Cette discrimination est polymorphe : elle s’exprime entre autres par un accès limité au marché du travail, aux soins et au logement. La criminalisation de l’homosexualité, les répressions policières et les violences LGBTQI+phobes contribuent également à mettre en danger les personnes LGBTQI+.

Si ces discriminations et violences s’expriment dans l’espace urbain, la ville est également un formidable laboratoire du vivre-ensemble. Les maires et leurs équipes
sont en première ligne des politiques publiques engagées en faveur de l’inclusion des personnes LGBTQI+. Ils sont les plus à même de mettre en œuvre et de promouvoir des initiatives contribuant à rendre la ville plus accueillante et sûre pour tou·te·s.

UNE ANALYSE ET DES RECOMMANDATIONS CONCRETES

La présente étude propose une analyse, mais aussi des recommandations très concrètes pour...

Inclure avec la société civile en soutenant l’action associative
Inclure dans la Mairie en formant et en agissant en interne
Inclure par le droit à travers des chartes et textes
Inclure par la connaissance en produisant et en partageant des savoirs
Inclure dans l’espace public en garantissant des lieux bienveillants
Inclure par les événements en rassemblant dans la diversité
Inclure par la coopération à travers les réseaux et partenariats

Documents en téléchargement ci-dessous

PORTRAITS

Portrait #1 - Aline Kamakian est propriétaire d’une chaîne de restaurants arméniens à Beyrouth. Elle promeut une charte de non-discrimination au sein du secteur privé libanais qui vise à combattre l’exclusion dans le monde du travail.

Portrait #2 - Kim Mouawad est propriétaire du Salon de beauté Out à Beyrouth. Elle explique qu’il est possible de créer des espaces pour les personnes LGBTQI+ et ainsi de visibiliser leur présence dans la ville.

Portrait #3 - Dayna Ash a co-fondé Haven for Artists, un safe space (espace bienveillant) pour artistes et activistes à Beyrouth. Elle évoque la faculté de l’art à renforcer les capacités d’actions des personnes LGBTQI+, tout en déconstruisant les préjugés et les aprioris négatifs.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF