Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Farine 100 % parisienne : la première agroforêt de Paris voit le jour !

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  PARIS Thème(s) :  Développement urbain durable et services essentiels , Innovation et développement socio-économique des territoires

Et si l’autonomie alimentaire et le consommer local étaient aussi des sujets pour les citadins et les municipalités ? C’est ce que montre le projet Sylvia, toute première agroforêt au sud de la capitale, porté par une start-up, une grande école et la mairie de Paris.

Première agroforêt parisienne "Sylvia", est un projet porté en collaboration par trois entités : l’école ENS, les "Pariculteurs" (programme agricole de la Ville de Paris) et "Cultures en ville", une start-up d’agriculture urbaine.

Les plantations fondatrices ont été réalisées dans le 14e arrondissement de Paris avec cent premiers arbres fruitiers plantés le 5 avril 2022 sur une ancienne dalle de béton, derrière le campus de l’ENS Jourdan. Parmi les planteurs, des étudiants paysagistes de première année d’une autre école parisienne, l’Esaj.

Cette ancienne friche longtemps laissée à l’abandon doit produire sur 1.800 mètres carrés des noix, noisettes, amandes, pistaches, châtaignes… dans l’optique de fabriquer la première farine 100 % parisienne (sans blé, donc). Mais aussi des framboises, mûres, groseilles, myrtilles, cassis et autres baies plus ou moins rouges.

D’ici cinq ans, la farine sera utilisée par une dizaine de boulangeries partenaires, dont les six boutiques Land & Monkeys, 100 % végétales, de Rodolphe Landemaine, parrain du projet, qui voit "Sylvia" comme « un symbole fort et beau de résilience alimentaire ».

Pour Baptiste Miremont, le paysagiste chargé du projet chez Cultures en ville, Sylvia a deux ambitions principales :
- être un lieu à la fois socioculturel et pédagogique pour les riverains (dont les scolaires)
- devenir un bouclier environnemental (captation de carbone, réservoir de biodiversité, réduction de l’effet d’îlot de chaleur urbain, reconstruction d’un sol fertile et perméable, favorisation de l’intégration de l’eau pluie dans les sols).

Autres dimensions importantes du projet : la low-tech et la circularité.

EN SAVOIR PLUS

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF