Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Focus sur la coopération de l’AIMF avec les villes du Cambodge

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  PHNOM-PENH , SIEM REAP Thème(s) :  Développement urbain durable et services essentiels , Patrimoine, culture et éducation , Innovation et développement socio-économique des territoires

La coopération avec les villes du Cambodge joue, depuis les années 1990, un rôle structurant pour le réseau AIMF, qui a d’ailleurs célébré son 40ème anniversaire à Phnom Penh en 2019. La capitale cambodgienne occupe une place toute particulière au sein du réseau : 1ère ville de la sous-région à adhérer à l’AIMF en 1990, elle est membre du Bureau depuis 2003 sans interruption. Depuis 2019, Phnom Penh s’est particulièrement mobilisée pour renforcer la dynamique de coopération sous-régionale entre les villes du Cambodge, du Vietnam et du Laos, avec l’appui de l’AIMF et de l’Union européenne.

Le partenariat entre les villes cambodgiennes et l’AIMF est marqué par sa forte complémentarité avec les coopérations décentralisées françaises, ainsi qu’avec les villes d’Asie du Sud-Est. Les projets portés ensemble se distinguent par leur ouverture importante aux bailleurs internationaux : l’Union européenne et la Fondation Gates sont ainsi deux partenaires majeurs de la coopération entre l’AIMF et les villes du Cambodge.

Sur le fond, cette coopération très dynamique se structure autour de plusieurs axes forts :

- Environnement et amélioration des conditions de vie en ville
- Gouvernance du patrimoine et du numérique, leviers d’attractivité et de développement économique
- Renforcement des échanges et coopérations à l’échelle sous-régionale.

Pour appuyer les programmes des villes cambodgiennes, l’AIMF a mobilisé près de 7 millions d’euros.

Du 23 au 27 mai 2022, la mission du secrétariat permanent de l’AIMF marquera les moments clé de plusieurs projets en cours. L’occasion d’un tour d’horizon de ces coopérations.

ENVIRONNEMENT ET AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE EN VILLE

🚛 Pour améliorer les conditions de vie en ville, un travail important a été mené sur l’assainissement autonome et sa gestion, notamment dans le cadre du partenariat entre l’AIMF et la Fondation Bill & Melinda Gates.
Des projets structurants sont ainsi en cours avec Siem Reap (PROFERTIL) et Phnom Penh pour développer des filières locales de traitement et de revalorisation des boues dans une logique d’économie circulaire.
Après une phase de réalisation d’études et d’élaboration de stratégies territoriales, ces projets sont entrés en 2021 dans la phase de mise en œuvre. Point d’étape important : les premières pierres des stations de traitement et de valorisation des boues, dont la construction est financée par l’AIMF et ses partenaires, seront posées les 24 et 25 mai 2022.

🏙️ Autre programme en cours, celui de la réhabilitation du quartier de Stung Manchey, projet pilote à Phnom Penh sur le thème de la requalification urbaine.
A partir des actions conséquentes du gouvernement pour assainir le canal de cette zone et pour formaliser le statut des habitants, le projet, cofinancé par l’Union européenne et porté par l’AIMF, a permis de proposer des aménagement d’espaces publics et des équipements communautaires conçus avec les populations. L’appui technique de la ville de Paris, également partenaire du projet et en coopération décentralisée avec la Ville de Phnom Penh, a été mobilisé.
Le projet comprend un travail important de soutien des associations de collectivités locales, pour les former et sensibiliser aux enjeux liés au développement urbain et à l’exercice de leurs nouvelles prérogatives en termes d’aménagement urbain.

RENFORCEMENT DES ECHANGES A L’ECHELLE SOUS-REGIONALE : PHNOM PENH HOTE DU BUREAU DU RESEAU DES VILLES D’ASIE DU SUD-EST

En adhérant à l’AIMF en 1990, Phnom Penh a été la première ville d’Asie du Sud-Est à rejoindre le réseau des villes francophones, quelques années avant Hanoï, Ho Chi Minh Ville et Vientiane. Depuis 2019, Phnom Penh s’est fortement mobilisée pour renforcer la coopération des villes à l’échelle sous-régionale. Elle abrite et anime le Bureau du Réseau des villes d’Asie du Sud-Est basé au sein de la Mairie de Phnom Penh. En présence des représentants des villes du Vietnam, le réseau se réunira à Phnom Penh le 26 mai 2022.

GOUVERNANCE LOCALE DU PATRIMOINE ET DU NUMERIQUE

La gestion et la valorisation de leur très riche patrimoine urbain mobilise particulièrement les villes d’Asie du Sud Est. Avec l’appui de l’AIMF, elles ont engagé dès 2013 la mise en place d’une Initiative Patrimoine urbain et développement durable, qui leur a permis d’avancer ensemble dans la construction de leur gouvernance locale en la matière.

Plus récemment, c’est sur la gouvernance locale du numérique que ces villes ont souhaité travailler ensemble. Dans le cadre du partenariat AIMF-Union européenne, une série d’études a été menée sur les écosystèmes locaux d’innovation et les plateformes au Cambodge, au Laos et au Vietnam.

Très avancée dans sa démarche, la ville de Phnom Penh a quant à elle élaboré sa Feuille de route stratégique pour une ville intelligente. Cette étude a été restituée en présence des partenaires le 23 mai 2022.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF