Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

#Grand-Bassam face au Covid-19

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  GRAND-BASSAM Thème(s) :  Santé

GESTION DE LA CRISE DUE A LA MALADIE A CORONAVIRUS (COVID 19) AU NIVEAU DE LA VILLE DE GRAND-BASSAM (CÔTE D’IVOIRE)

Dans le cadre de la gestion de crise sanitaire mondiale due à la maladie à coronavirus, l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le Conseil National de Sécurité, a pris des mesures afin de prévenir et lutter contre cette pandémie. Aux côtés du Gouvernement, les collectivités locales jouant un rôle essentiel dans la gestion des populations, ont également pris leurs dispositions afin de faire respecter les décisions de l’Etat ivoirien, de protéger les populations et d’assurer les services essentiels au niveau de leur circonscription administrative.

La ville de Grand-Bassam a, pour la protection de ses agents et de la population, pris des mesures et une série d’initiatives.

Mesures légales et règlementaires

Mise en place d’un comité départemental de gestion de la crise sanitaire
A l’initiative du Préfet du département et du Maire de Grand-Bassam, un comité de crise sanitaire a été mis en place afin de coordonner les actions entre les différents acteurs du département (santé, sécurité, ONG, pompiers, élus…).

Prise d’arrêtés municipaux
Le Maire a pris six (06) arrêtés visant à adapter et faire appliquer les décisions du Conseil National de Sécurité. Il s’agit de :

- L’arrêté n°40-a/CGB/SG du 17 mars 2020 portant interdiction des visites guidées dans la ville historique de Grand-Bassam.
- L’arrêté n°40-b/CGB/SG du 17 mars 2020 portant interdiction des événements à caractères sportifs, culturels et de toutes manifestations d’ordre publique sur tout le territoire communal ;
- L’arrêté n°40-c/ CGB/SG du 17 mars 2020 portant interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes sur tout le territoire communal ;
- L’arrêté n°40-d/CGB/SG du 17 mars 2020 portant fermeture des boîtes nuit, des cinémas et des lieux de spectacles dans la commune de Grand-Bassam ;
- L’arrêté n°40-e/CGB/SG du 17 mars 2020 portant interdiction des excursions de masse et de baignade collective sur toutes les plages de la commune de Grand-Bassam ;
- L’arrêté n°40-f/CGB/SG du 17 mars 2020 portant fermeture de « la foire » des jeudis à l’espace du petit marché de la commune de Grand-Bassam ;

Un arrêté portant fermeture des commerces distribuant des produits non alimentaires sera également pris ultérieurement pour limiter les flux de personnes et réduire les risques de propagation.

Elaboration d’une stratégie sanitaire de prise en charge et d’orientation
Une cellule de veille sanitaire doté d’un centre d’appel géré par la Marie et la Direction Départementale de la santé a été mise en place afin d’orienter les populations vers les structures sanitaires agrées et répondre à leurs préoccupations. Cette cellule vient appuyer le dispositif mis en place par le Directeur départemental de la santé à travers la désignation de deux (2) points focaux au niveau de l’Hôpital général de Grand-Bassam.

• Formation des agents de santé

Cinquante (50) agents de santé communautaires ont également été formés par la Direction Départementale de la Santé pour faire face à la survenance de cas suspects.

Mise en place d’une brigade mixte de surveillance et de contrôle
Il a été créé une brigade mixte de surveillance et de contrôle composée des forces de l’ordre (gendarmerie, police nationale), la police municipale, la police forestière et les pompiers civils. Cette brigade, chargée de veiller à l’application de l’ensemble des mesures prises par les autorités nationales et locales, a été dotée par la Mairie de moyens (1000 euros) pour permettre l’intensification des patrouilles.

Actions de sensibilisation /formation et respect des décisions arrêtées

• Pour mettre en œuvre la stratégie d’information et de sensibilisation auprès de la population, des rencontres de l’équipe municipale ont été initiées avec les chefs coutumiers, les chefs de communautés et les guides religieux, les corporations professionnelles (transporteurs, commerçants, etc.) et le Directeur départemental de la santé afin de créer des relais bien informés sur la pandémie. Ces derniers ayant la responsabilité de porter au sein de leurs corporations et groupes, la grande campagne de sensibilisation initiée par le gouvernement. Ainsi, les quarante-deux (42) élus municipaux ont été répartis au sein de huit (8) équipes de sensibilisation qui ont sillonné l’ensemble des quartiers et villages de Grand-Bassam.

• Des affiches géantes (4X3 mètres) ont été placées à plusieurs endroits stratégiques de la ville et des affiches (4X60 cm) ont été distribuées à toutes les organisations professionnelles et groupes constitués.

• La Mairie a fait don d’importantes quantités de dispositifs de lavage des mains, de savons, de gels hydroalcooliques, de masques de protection aux gestionnaires des marchés de la ville, aux centres de santé (Vitré 1, Vitré 2, Ebrah, Moossou, au dispensaire urbain), au centre social, aux coopérations professionnelles (chauffeurs de taxi, etc.), et aux forces de défense et de sécurité.

• De plus, au niveau du marché principal de la commune, et en collaboration avec l’organisation des commerçants, le nombre de points d’entrée a été réduit afin d’assurer une meilleure maitrise des flux, de limiter les concentrations d’usagers, et veiller aux prescriptions relatives au lavage des mains à l’entrée de ces sites. Des agents de la police municipale veillent à l’application de cette mesure.

• Un programme périodique de désinfection du marché principal et du marché secondaire a également été élaboré, avec un réaménagement des horaires d’accès et de fermeture des marchés pour limiter les concentrations de la population.

• Une équipe de cent (100) bénévoles formés est également déployée dans les quartiers de la ville afin de poursuivre le travail de sensibilisation et d’information. Ces bénévoles sont identifiés par une tenue spécifique et distribuent également des affiches (flyers) de sensibilisation qui contiennent les numéros utiles.

Plan de continuité d’activités au sein de la Mairie

La Mairie a opté pour la mise en place d’un Plan de Continuité d’Activités (PCA), impliquant la prise de mesures spécifiques à l’égard des agents publics.

• De ce fait, les services de la Mairie se sont vus réorganisés avec un système de rotation. Les employés municipaux des services n’exigeant pas une présence physique tel que l’état civil ont été encouragés à opter pour le télétravail, afin de réduire leur présence physique à l’Hôtel de ville.

• Les agents contractuels et les stagiaires, dont la présence n’est pas indispensable à l’activité de la Mairie, ont vu leurs contrats suspendus pour cette période.

• La Mairie a procédé à l’installation, au niveau de ses différents services, de systèmes de lavage des mains obligatoire, du port de gants (pour les besoins du service) et du port de bavettes par les agents en contact avec les usagers (police municipale).

• Le garage de la Mairie a été aménagé pour servir de salle d’attente, afin de respecter les mesures de distanciation sociale exigées pour les usagers des services de l’état civil.

• Par ailleurs, les réunions de la municipalité et du Conseil municipal sont suspendues. Elles ne se tiendront que pour un motif exceptionnel.

Mesures sociales

La Maire a initié, depuis la fin du mois de mars, une action de solidarité dénommée « Grand-Bassam fraternité ». L’objectif étant de soutenir les victimes économiques de la crise du COVID-19 (personnes au chômage technique, familles vulnérables). Pour se faire, un appel aux dons en vivres et non-vivres a été lancé pour recueillir des dons qui sont ensuite distribués aux populations cibles.

La liste des bénéficiaires est élaborée avec le concours du centre social, des organisations religieuses et des organisations non gouvernementales agissant sur le territoire communal.

Cet appel à la fraternité a été entendu par des personnalités publiques, des personnes civiles, des groupements formés et des entreprises qui permettent ainsi à la Mairie de soutenir ces victimes économiques. A ce jour, plus de mille deux cents (1 200) ménages ont reçu des kits alimentaires.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF