Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Paris repense sa stratégie face aux crises

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  PARIS Thème(s) :  Santé

Comment mieux tenir le choc ? Comment rebondir après un désastre comme le coronavirus ? Au delà des réponses d’urgence à la crise, la Mairie de Paris, Anne Hidalgo, a lancé une réflexion de long terme : "Qu’est-ce que le monde d’après : juste un retour à l’ancien, ou autre chose ?"

Certaines pistes pourraient déboucher rapidement. Pour éviter de nouvelles contaminations, certains imaginent par exemple d’installer des distributeurs de gel hydroalcoolique un peu partout, notamment dans les abribus, « comme on l’a fait pour les défibrillateurs ». De même, dans les cafés, une distance d’un mètre doit-elle être imposée entre les tables ? Mais au prix du mètre carré, les cafetiers y survivraient-ils ? D’autres interrogations, beaucoup plus vastes, concernent l’urbanisme, le logement, les sans-abri…

L’article paru dans le monde ce 5 avril fait le point sur ces pistes. Extraits :

Plan anti-catastrophe de 2017

En 2017, à la faveur d’une proposition de soutien financier de la Fondation Rockefeller, Paris avait été la première ville française à se doter officiellement d’une « stratégie de résilience », votée par le conseil municipal, et à nommer au sein de l’administration un « haut responsable de la résilience ».
« Le travail mené nous sert aujourd’hui », affirme Célia Blauel, l’adjointe chargée de l’environnement. La Mairie a par exemple mobilisé son réseau de citoyens solidaires, les « volontaires de Paris », pour prendre quotidiennement des nouvelles des personnes âgées ou placarder des messages de prévention dans les halls d’immeubles.
« Du fait des épisodes précédents que nous avons dû gérer, notre cellule de crise fonctionne efficacement, ajoute Célia Blauel. Chacun connaît son rôle, et la maire tranche en cas de besoin. » Globalement, alors que seuls 20 % des agents municipaux travaillent encore, les services de la ville se sont repliés en bon ordre sur leurs missions essentielles : les rues restent globalement nettoyées, les ordures collectées, l’eau potable continue à couler, les morts sont enterrés ou incinérés.

Travailler sur les failles

L’épidémie a néanmoins montré plusieurs failles. L’équipe municipale réfléchit notamment autour de plusieurs problématiques :

- Le système hospitalier : Faut-il construire de nouveaux hôpitaux ? Rouvrir l’hôpital des armées du Val-de-Grâce ou les urgences de l’Hôtel-Dieu ? « La ville dispose aussi d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ephad) dont nous allons devoir repenser la configuration, afin de mieux séparer les malades et les bien portants », avance Jean-Louis Missika, l’un des principaux adjoints d’Anne Hidalgo. La constitution de solides stocks de masques, gels, respirateurs et autres biens stratégiques est également envisagée, compte tenu de l’énorme échec actuel en la matière.

- Les menaces de pénurie : De médicaments et de produits de santé, mais aussi de nourriture ou d’énergie. « Aujourd’hui, un aliment effectue en moyenne 660 kilomètres avant d’arriver dans l’assiette d’un Parisien, relève Célia Blauel. C’est une aberration environnementale, et un danger en cas de blocage des transports. Nous devons relocaliser une partie de la production alimentaire, et la question est voisine pour l’électricité. » L’Ile-de-France dépend en effet à 90 % du courant produit dans d’autres régions.

- Le logement : « En termes de résilience, rapprocher les logements des emplois, et pas seulement le temps des crises, doit devenir une priorité », estime Sébastien Maire.

Lire l’article en intégralité : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/04/05/coronavirus-paris-repense-sa-strategie-de-resistance-aux-crises_6035609_3244.html

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF