Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Promotion du développement durable dans les communautés rurales de Sharkeya

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : SHARKEYA
  • Pays : Egypte
  • Thème(s) : Promotion du développement durable dans les communautés rurales de Sharkeya
  • Développement urbain durable et services essentiels , Innovation et développement socio-économique des territoires

Le Gouvernorat de Sharkeya, le 3e plus peuplé d’Égypte avec environ 8 millions d’habitants, est confronté à des défis croissants en termes d’assainissement, en particulier dans les zones périurbaines et rurales du gouvernorat où les activités agricoles et d’élevage génèrent une pression forte sur l’environnement. En développant des solutions innovantes de recyclage des déchets solides et liquides, le présent projet contribuera à la lutte contre le changement climatique et à l’autonomie énergétique, tout en agissant pour l’amélioration des conditions de vie des habitants. En lien avec l’Agence Egyptienne des Affaires Environnementales, ces solutions innovantes seront partagées à l’échelle du pays.

PROBLEMATIQUE / CONTEXTE

Le Gouvernorat a rejoint l’AIMF en 2018 et a présenté en 2019 un projet pilote d’assainissement pour mettre en œuvre des technologies innovantes de traitement des eaux usées et des déchets solides, dans le but de transférer les savoir-faire internationaux en la matière et de mettre à l’échelle des solutions durables facilement réplicables.
Le Gouvernorat a identifié avec l’Agence Egyptienne des Affaires Environnementales la station d’épuration de Shalshalamun (environ 23 000 habitants) et les communautés environnantes du Directorat de Minya al-Qamh (Kafr Shalshalamun et Bani Hilal, population totale estimée à 40 000 habitants) comme étant la zone prioritaire d’intervention pour tester ces innovations.
L’AIMF, accompagnée de l’expertise technique d’Aquassistance, a organisé une mission de terrain en février 2020, pour accompagner le Gouvernorat dans l’élaboration du projet et conseiller sur les technologies et méthodes les plus adaptées au territoire, faciles à transférer et à exploiter, moins coûteuses et/ou avec un retour sur investissement rapide.

À moyen terme, ce projet permettra un transfert de technologies innovantes pour recycler, en circuit court, les déchets solides et liquides des communautés péri-urbaines et rurales Egyptiennes en énergie et en fertilisants, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique et à l’autonomie énergétique du pays, tout en agissant pour le bien-être des habitants, aux conditions de vie améliorées par la réduction des déchets non traités.

Ce projet est intégré à la stratégie nationale de développement durable « Vision pour l’Égypte à l’horizon 2030 », qui vise notamment à réaliser les principes d’une ville durable, et est construit en partenariat avec l’Agence égyptienne des affaires environnementales qui fournit une assistance technique au Gouvernorat et soutiendra la diffusion des apprentissages.

ACTIVITES

- Etude détaillée de l’unité de Biogaz à la STEP de Shalshalamun
- Contractualisation pour la réalisation de l’avant projet de l’unité biogaz (conception, construction et exploitation).
- Appui technique d’Aquassistance auprès du Gouvernorat et de l’AIMF pour le suivi et pilotage de l’étude.

- Site de démonstration pour le compostage et la micro-méthanisation des déchets agricoles
- Etude de caractérisation des déchets ménagers et agricoles disponibles sur la zone.
- Construction et équipement du centre de compostage à petite échelle des déchets organiques.
- Installation au centre de micro-biodigesteurs développés en partenariat avec l’Association Bio-énergie.
- Tests en laboratoire du compost produit.

- Formation au compostage agricole et à l’exploitation de micro-unités à biogaz
- En partenariat avec l’Association Bio-énergie, formation des opérateurs du site de démonstration.
- En partenariat avec l’Université de Zagazig, mise en place de formations au compostage sur le centre de démonstration et à destination des agriculteurs de la région.

- Capitalisation et diffusion du modèle, en partenariat avec l’Agence égyptienne des affaires environnementales
- Capitalisation du projet et production d’un guide pratique.
- Organisation d’un séminaire de restitution du projet pour partager les apprentissages et modalités de mise à l’échelle.
- Diffusion du guide pratique en Egypte.

DONNEES CLES

Mise en œuvre : 12 mois (2021-2022)
Population bénéficiaire  : 40 000 habitants
Budget global : 115 000 €
Cofinancement du Gouvernorat de Sharkeya et de ses partenaires locaux et nationaux : 25 000 €
Co-financement de l’AIMF : 90 000 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF