Skip to content

Art et migration : clôture du Symposium international de la Ville de Tunis

Partagez cet article

Mettre en avant la diversité et la cohésion sociale de la capitale tunisienne à travers la culture, c’est tout l’objectif du Symposium international de Sculpture de la Ville de Tunis qui s’est achevé jeudi 22 décembre. Une initiative portée par la Municipalité de la Ville de Tunis en partenariat avec l’Organisation internationale des migrations et l’Union des Plasticiens Tunisiens.

Pendant 15 jours, cette résidence artistique a réuni 15 artistes venus d’horizons variés et installés en Tunisie. Aux côtés des 10 artistes tunisiens, originaires de différentes régions de Tunisie, 5 artistes migrants venus d’Irak, de Grande Bretagne, du Maroc, d’Italie et du Congo, participaient à ce Symposium.

Les 15 statues qu’ils ont créés, sur le sujet « terre et ciel », ont été dévoilées le 22 décembre à l’occasion de la cérémonie de clôture. Elles seront très prochainement installées sur 15 places ou endroits remarquables de Tunis, pour permettre aux habitants de profiter chaque jour de cet art en ville.

Ces articles pourraient vous intéresser

Porté par les villes du Cap-Haïtien et de la Nouvelle Orléans, le CMPCH sera un espace ouvert aux habitants, qui fera vivre la mémoire de l’esclavage mais aussi des liens historiques qui existent entre Haïti, la Louisiane et l’Afrique notamment le Bénin.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités