Skip to content

Bordeaux et Fukuoka célèbrent leurs 40 ans de jumelage

Partagez cet article

Cet anniversaire est pour les maires de Bordeaux et de Fukuoka l’occasion d’affirmer leur volonté commune de poursuivre une coopération active tout en impulsant de nouvelles thématiques en cohérence avec leurs projets de mandature. Ils affirment également leur engagement à formaliser cette convergence par la mise en place d’un nouveau programme de coopération pour les années 2023 à 2026. 

Les deux villes partagent de nombreux intérêts communs dans les domaines du développement économique, de la coopération universitaire entre établissements d’enseignement et de recherche, du monde du vin et de la gastronomie, de la jeunesse et de la citoyenneté internationale. Pour renforcer leur coopération, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, et Soishiro Takashima, maire de Fukuoka, ont signé mardi 29 novembre dans les salons de l’Hôtel de ville de Bordeaux le nouveau programme de coopération qui lie les deux villes, fixant plusieurs priorités partagées :

  • nature en ville et ville apaisée,
  • transition écologique et énergétique,
  • résilience des territoires,
  • développement économique.

Un programme officiel a permis au maire de Fukuoka et à sa délégation composée d’élus municipaux et d’hommes d’affaires japonais, d’effectuer des visites techniques liées aux nouveaux aménagements urbains, aux mobilités douces, à la nature en ville.

L’année 2022 aura été ponctuée de deux temps forts spécifiques à cette célébration :

  • l’organisation d’une série d’évènements labellisés 40e anniversaire tout au long de cette année 2022 : manifestations qui allient culture, gastronomie, musique traditionnelle, défilé de mode… telles que : des démonstrations d’arts martiaux, des danses traditionnelles, des cérémonies du thé, de la calligraphie, des spectacles de tambours japonais, des stands artisanaux…
  • les visites respectives des Maires des deux villes : Pierre Hurmic, du 22 au 26 mai, à Fukuoka, et Soichiro Takashima, du 28 novembre au 2 décembre, à Bordeaux.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Porté par les villes du Cap-Haïtien et de la Nouvelle Orléans, le CMPCH sera un espace ouvert aux habitants, qui fera vivre la mémoire de l’esclavage mais aussi des liens historiques qui existent entre Haïti, la Louisiane et l’Afrique notamment le Bénin.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités