Nouvelle étape dans la coopération Nouakchott / Lausanne / AIMF pour l’eau et l’assainissement

Les villes de Nouakchott et Lausanne ont engagé depuis 2015 une coopération décentralisée pour répondre aux besoins croissants en termes d’eau potable et d’assainissement à Nouakchott. Depuis 2019, l’appui supplémentaire apporté au projet PCE2A par l’AIMF a permis d’approfondir et d’élargir son périmètre. Retour ligne automatique

L’atelier de restitution du Diagnostic du secteur des boues de vidange tenu mardi 6 avril a marqué une première étape vers la mise en place d’une filière GBV à Nouakchott, démarche qui sera soutenue dans le cadre du projet à travers le financement d’études complémentaires et de projets pilotes, préalables à l’élargissement de la démarche GBV.

Organisé par la Région de Nouakchott en lien avec l’Office National d’Assainissement, cet atelier était ouvert par la Présidente du Conseil régional Mme Fatimetou Mint Abdel Malick en présence du Ministre de l’Assainissement, M. Sid ‘Ahmed Ould Mohamed, du Wali de Nouakchott-Ouest et du Maire de Tevragh Zeina. Il a permis une concertation entre l’ensemble des acteurs publics, privés et associatifs du secteur pour identifier les domaines d’intervention prioritaires et poser les bases d’une stratégie territoriale, en cohérence avec le cadre national.

- En savoir plus sur le projet

 

NOUAKCHOTT – Projet communautaire d’Accès à l’eau et à l’assainissement (PCAEA2)

Au vue des besoins toujours importants en termes d’eau potable et d’assainissement à Nouakchott, la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN) et la ville de Lausanne ont mis en place, entre 2015 et 2018, un Projet Communautaire d’Accès à l’Eau et l’Assainissement (PCAEA). A l’issue de la phase 1, ces deux villes membres de l’AIMF ont souhaité y associer leur faîtière afin d’approfondir les activités, d’élargir le montage partenarial et le périmètre financier du programme. La phase 2 du PCAEA a débuté en 2019.

➡️ Actualités de la coopération Nouakchott / Lausanne sur l’accès à l’eau et l’assainissement

 

Une coopération décentralisée en cohérence

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-public entre la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) et le Service de l’eau de la ville de Lausanne en Suisse. Il est également soutenu également par la Région Île-de-France (RIF), à laquelle la CUN est liée par une coopération décentralisée depuis 2002. Le soutien de l’AIMF constitue une nouvelle dimension du partenariat, et affirme l’engagement pour une mutualisation des moyens financiers et une plus grande efficience dans le suivi des projets.

Objectifs du projet
  • Améliorer l’accès et la qualité de l’eau des populations défavorisées dans la zone de Tarhil, ainsi que l’accès à l’assainissement dans les écoles et centres de santé de Riyadh et dans certains marchés de la ville.
  • Sensibiliser les habitants notamment les élèves, aux problèmes liés à l’eau et former les utilisateurs et les gestionnaires des toilettes écologiques construites dans le cadre du partenariat sur leur bonne utilisation et leur maintenance.
  • Réaliser un diagnostic institutionnel et organisationnel du secteur des boues de vidanges en concertation avec les différents acteurs du domaine.
  • Renforcer les capacités de gestion de la CUN.
  • Soutenir une coopération décentralisée francophone.
Activités

- Volet Eau

  • Extension du réseau d’eau d’environ 70 kilomètres dans le quartier de Tarhil, subvention au raccordement des ménages et construction de deux bornes fontaines sur ce réseau.
  • Raccordement de 16 écoles au réseau et construction d’un point d’eau dans chacune d’elles.
  • Sensibilisation des populations et les écoliers sur les problèmes liés à l’eau.
  • Formation des utilisateurs et les gestionnaires des toilettes écologiques construites dans le cadre du partenariat sur leur bonne utilisation et leur maintenance.

- Volet Assainissement

  • Construction de toilettes dans 14 écoles, 2 centres de santé, ainsi que dans 3 marchés.
  • Réalisation un diagnostic institutionnel et organisationnel du secteur des boues de vidanges en concertation avec les différents acteurs du domaine.

- Volet renforcement de la maîtrise d’ouvrage communale

  • Ancrage et mise en œuvre de la stratégie Eau et Assainissement de la CUN.
  • Appropriation des outils de management au sein de l’équipe de projet de la CUN pour le renforcement de la gestion interne et le suivi des activités terminées et en cours.
  • Consolidation du système management et du manuel des procédures.
  • Amélioration pour la CUN de la maîtrise d’ouvrage communautaire en lien avec les communes et les autres acteurs du développement urbain (SNDE, société civile, etc.)

Quelques chiffres

75 km de conduites posées
21 000 personnes raccordées à l’eau
14 écoles raccordées à l’eau et équipées en toilettes
30 000 bénéficiaires, principalement dans les communes de Riyadh

- Durée prévisionnelle : 3 ans (2019-2021)

- Budget global du projet : 1,4 M€ 
Financement : 
56% Lausanne et les communes suisses
22% AIMF
15% Communauté Urbaine de Nouakchott