Skip to content

Libreville – Construction d’un centre de santé dans le 5ème arrondissement

Partagez cet article

Libreville, capitale du Gabon, connaît une forte croissance démographique et des besoins croissants d’accès aux soins. Pour y faire face, la ville et l’AIMF s’associent pour construire le 3e centre municipal de santé situé dans le 5e arrondissement de la ville, l’un des plus populaires. Il permettra de développer, en particulier auprès des femmes et des enfants, l’accès à des soins adaptés et de proximité.

 

Problématique et contexte

La Commune de Libreville, capitale du Gabon, abrite un peu plus de 67 % de la population totale du pays. La forte croissance démographique n’a pas été accompagnée d’un rythme équivalent de constructions d’équipements municipaux, notamment en matière de santé publique. Cet état de fait pose de nombreux défis aux gestionnaires de la ville confrontés à une très forte sollicitation des services urbains de base et les populations de certaines zones sont obligées de parcourir de longues distances pour accéder aux soins.

Afin de pallier ces insuffisances, l’AIMF et la Mairie de Libreville ont conclu en 2002 une convention pour la construction d’un centre de santé dans le 1er arrondissement, centre toujours opérationnel aujourd’hui ; une seconde unité de soins a été aménagée par la commune sur fonds propres dans le 2e arrondissement. Cependant la demande demeure très forte, en particulier dans la périphérie sud-est de la ville.

En 2016, la municipalité de Libreville et l’AIMF s’engagent pour la construction d’un centre de santé de proximité dans le 5e arrondissement, zone fortement peuplée et habitée majoritairement par des populations défavorisées.

 

Réalisations 

Construction et mise en service d’un centre qui abritera à terme plusieurs services :
- Soins de santé infantile
- Soins de santé maternelle
- Médecine générale
- Préventions en matière de santé urbaine
- Gynécologie
- Pédiatrie
- Odontologie
- Vaccination

Ce projet permettra un accès plus facile des populations aux structures de soins, et améliorera l’offre et la couverture médicale locale.

Mise en œuvre et financement

Mise en œuvre : 2016-2017 (10 mois)
Coût total du projet  : 405 000€
Financement
Ville de Libreville : 202 500€
AIMF : 202 500€

Ces articles pourraient vous intéresser

Les filières structurées de gestion des boues de vidange sont une réponse adaptée aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance, et portent des dynamiques écologiques et économiques vertueuses. L’AIMF soutient les villes engagées dans cette démarche à travers...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

📌 Fonds de coopération, appui au renforcement de la gouvernance locale, fonds d'urgence

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Ils nous soutiennent !

Construire des multipartenariats pour appuyer les programmes de développement et de gouvernance des villes, telle est la démarche de l’AIMF.

En savoir plus

📢 Missions d'expertise, recrutements, appels d'offres...

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités