Skip to content

Lokossa électrification durable

Partagez cet article

La situation énergétique de la commune de Lokossa est dans la moyenne nationale béninoise où seuls 52 % de la population avaient accès à l’électricité en 2018 avec de fortes disparités entre zones urbaines et rurales. Selon une étude du PNUD: 67 % de la population en zone urbaine avaient accès à l’électricité en 2019, contre 30 % en zone rurale. Par conséquent, les services sociocommunautaires de la santé et de l’enseignement élémentaire de la commune souffrent d’éloignement du réseau de distribution de la SBEE et d’un déficit de production énergétique.

 

Problématique et contexte

Ce projet va permettre d’électrifier 36 écoles primaires publiques (EPP), 7 unités de santé villageoises (UVS) et 39 places publiques (PP) dans les villages les plus pauvres de la commune qui ne bénéficient pas d’accès au réseau national.

Malgré des difficultés de toutes sortes, il est primordial d’assurer l’accès des populations aux services de base de la santé et de l’enseignement public élémentaire. L’AIMF a décidé d’appuyer l’étude de faisabilité en vue de la réalisation et la mise en service d’installations photovoltaïques. Le projet vise à renforcer les capacités de production énergétique, à assurer l’installation, l’exploitation et la maintenance de pico-centrales et de lampadaires solaires sur les sites identifiés à cet effet. Les travaux seront réalisés par une entreprise locale choisie par appel d’offres, qui assurera également la formation de l’équipe de maintenance à la conduite et à l’entretien des équipements. Cette formation pourrait être renforcée au besoin par des formateurs professionnels

 

Objectifs 
  • Améliorer les conditions d’apprentissage des élèves du cycle élémentaires dans 36 écoles de villages de la commune de Lokossa dépourvues d’électricité.
  • Améliorer les conditions de prise en charge sanitaire des femmes et enfants vulnérables vivant dans 7 villages de la commune de Lokossa dépourvues d’électricité.
  • Éclairer la principale place publique de 39 villages, seuls lieux de vie nocturne et de délibération, contribuant à améliorer la sécurité.

 

Activités

1). Identification des sites, information et maîtrise d’œuvre

  • Concertation des habitants et autorités locales pour la confirmation des sites et l’information des parties prenantes : 36 écoles, 7 centres de santé et 39 places de village bénéficiaires.
  • Recrutement des entreprises en charge de la fourniture, pose et mise en service des kits, suivant les spécifications techniques définis ;

 

2). Équipement des sites et mise en service

  • Equipement et mise en service des 36 EPP (écoles primaires publiques) en kits solaires.
  • Equipement et mise en service des 7 UVS (unités de santé villageoise) en énergie solaire avec pico-centrale et kit solaire.
  • Equipement et mise en service de 39 lampadaires solaires autonomes (système de surveillance embarqué) au niveau des places de 39 villages de Lokossa.

 

3). Développement de la maintenance et pérennisation des équipements  

  • Formation de techniciens locaux dans les arrondissements pour la maintenance des kits solaires et lampadaires.
  • Sensibilisation des populations au civisme et au respect du bien public.

 

Mise en œuvre et financement

Durée du projet : 18 mois

Budget total : 287 000€

  • Apport de Lokossa : 57 000 €
  • Apport de l’AIMF : 230 000 €

Une première tranche de 100 000 euros est proposée au vote du présent Bureau.

Ces articles pourraient vous intéresser

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

📌 Fonds de coopération, appui au renforcement de la gouvernance locale, fonds d'urgence

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Ils nous soutiennent !

Construire des multipartenariats pour appuyer les programmes de développement et de gouvernance des villes, telle est la démarche de l’AIMF.

En savoir plus

📢 Missions d'expertise, recrutements, appels d'offres...

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités