Skip to content

A Rabat, la culture africaine en lettres capitales

Partagez cet article

Grand final pour la programmation de Rabat, « Capitale de la Culture Africaine », qui a rythmé la vie de la capitale marocaine une année durant et impulsé une dynamique avec les villes du contient. Faire rayonner les villes africaines et leurs cultures à travers une programmation pluridisciplinaire, tel est l’objectif de l’initiative Capitale africaines de la Culture, portée par CGLUA – Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique.

 

Rabat, 1ère Capitale africaine de la Culture

Toute première ville et capitale du continent désignée Capitale africaine de la culture, Rabat a donné un coup d’envoi très fort. Sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, en partenariat entre Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et le Conseil municipal de la ville de Rabat, cette édition a fait vivre la culture sous toutes ses formes tout au long de l’année 2022-2023, avec plus de 100 événements organisés et plus de 4000 artistes de 43 pays mobilisés.

Symbole de la culture marocaine avec ses monuments prestigieux tels que le Théâtre National Mohamed V ou encore la Bibliothèque Nationale abritant plus de 350 000 ouvrages, Rabat entend mettre la culture au cœur de la cité. S’exprimant lors du Forum des Maires Africains pour la Culture ce 23 mai, la Maire Mme Asmaa Rhlalou a souligné l’ambition du pays et de la ville à faire de Rabat « un pôle civilisationnel et culturel mondial, témoignant de la richesse du patrimoine matériel et immatériel marocain ».

« L’engagement de la Capitale africaine de la culture va au-delà du fait d’être une capitale : Rabat veut développer des stratégies à long terme pour faire de la culture, un pilier du développement de la ville » a également rappelé la Maire Mme Asmaa Rhlalou.

 

La culture, 4ème pilier du développement durable des villes

Les 22 et 23 mai, le Forum des Maires Africains pour la Culture était organisé dans le cadre des célébrations de Rabat Capitale africaine de la culture à l’invitation de la Ville de Rabat et de CGLU Afrique, en collaboration avec les trois associations faîtières des collectivités territoriales du Maroc, et en partenariat avec les Capitales Européennes de la Culture et avec la Commission Culture de l’organisation mondiale des cités et gouvernements locaux unis (CGLU).

Moment fort d’échanges et de partage d’expériences, ce Forum a rassemblé largement les maires et leaders des villes et collectivités territoriales d’Afrique pour s’inspirer de l’expérience des villes africaines ou d’autres régions du monde qui ont pris appui sur le patrimoine, la culture et les secteurs créatifs pour impulser leur développement économique et social et l’attractivité de leurs territoires.

Il s’est achevé par l’adoption d’un Manifeste pour le renouveau de la culture africaine et Afro-descendante, et sur la ferme volonté des villes africaines de renforcer leur coopération pour faire de la culture un moteur de développement partagé pour les villes du continent.

Ces articles pourraient vous intéresser

Emmenée notamment par la Maire de Nantes Mme Johanna Rolland, une délégation d'une cinquantaine d'acteurs économiques, culturels, du domaine de la santé ou encore de l'enseignement supérieur et recherche partent à la rencontre de leurs homologues québécois, du 24 au 31 mai 2024. Une mission multisectorielle, qui souligne l'importance de la...
Comme il le fait 2 fois par an, le Bureau de l’AIMF qui s’est réuni le 24 mai 2024 à Lausanne et a statué sur l’attribution de subventions aux actions portées et mises en œuvre par les villes. 7 suites de projets et 5 nouveaux projets seront ainsi appuyés via...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités