Skip to content

Brazzaville et Kinshasa désignées « ville de la culture africaine » pour deux ans

Partagez cet article

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la culture africaine et afro descendante le 24 janvier 2024 à Brazzaville, les Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA) ont présenté la candidature commune de Brazzaville et de Kinshasa en tant que « Capitale africaine de la culture 2024-2025 ». Une désignation faite par le comité exécutif de l’organisation avec comme objectifs de mener une réflexion autour de la place de la culture et des arts dans les politiques publiques et de valoriser les industries culturelles et créatives comme un levier de développement.

 

Tous les deux ans, CGLUA désigne la ville africaine comme « Capitale africaine du continent ». La candidature commune de Brazzaville et Kinshasa marque ainsi un rapprochement entre les deux villes passant par le domaine de la culture.
Monsieur Dieudonné Bantsimba, Député Maire de Brazzaville, a été reçu ce 19 janvier par ses homologues de la République démocratique du Congo, Madame Lydie Pongault (Ministre de l’Industrie Culturelle, Touristique, Artistique, et des Loisirs), Madame Catherine Kathungu Furaha (Ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine) et Jean Pierre Elong Mbassi (Secrétaire général des CGLUA). Il a souligné l’importance de cette candidature et des enjeux pour les deux villes :

« Après le sacre de la rumba comme patrimoine immatériel de l’Unesco en 2021, les deux Congo sont appelés à poursuivre la coopération culturelle en faisant de cette nouvelle distinction commune un véritable moment d’échange, de découverte, de partage, de solidarité et de créativité non seulement entre les deux pays mais aussi au profit de toute l’Afrique. Nous avons bon espoir que la traduction à Brazzaville et Kinshasa du label « Capitale africaine de la culture 2024-2025″ permettra à nos deux villes de mettre en lumière nos richesses patrimoniales à travers une programmation culturelle originale. À tous les acteurs culturels évoluant à Kinshasa et à Brazzaville, sachez que nous comptons sur votre engagement et votre mobilisation pour que nous puissions assumer, en toute responsabilité, notre statut de capitale africaine de la culture pendant deux ans »
Dieudonné Bantsimba, Maire de Brazzaville.

Les deux Congo, par le biais de cette distinction accordée par CGLU Afrique, sont amenés à poursuivre la coopération culturelle qui profitera autant aux deux pays qu’à l’ensemble de l’Afrique. Cette désignation porte également l’ambition de faire de la culture un des maillons essentiels du développement économique, social et humainà travers les arts, les industries créatives mais aussi le sport.

Ces articles pourraient vous intéresser

La Fête du Vodun, qui est célébrée chaque 10 janvier au Bénin, se réinvente à travers un nouveau rendez-vous autour des arts, de la culture et de la spiritualité Vodun : les Vodun Days. Un temps fort dont la première édition aura lieu les 9 et 10 janvier 2024 à Ouidah. Les festivités se dérouleront au sein de la Cité historique et sur la plage, à proximité de la Porte du non-retour.
Sélectionné parmi plus d’une centaine de projets, le “Musée International du Vodun” conçu par Koffi & Diabaté Architectes remporte le prix WAFX au Festival mondial d’architecture 2023, dans la catégorie culture. Ce prix est décerné aux projets (encore non réalisés) les plus avant-gardistes, qui abordent de grands enjeux sociétaux, allant de la lutte contre l’urgence climatique au renforcement de la résilience des communautés.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités