NAMUR
Sommet du numérique

Les villes et les autorités locales sont des actrices importantes des transitions numériques qui s’opèrent dans le monde. Les réponses qu’elles apportent doivent être articulées avec les différents acteurs, des starts-ups jusqu’aux Gouvernements et aux Organisations Internationales. Avec, pour objectif, la mise en œuvre de transitions numériques choisies, et non pas subies, afin de promouvoir un numérique au service du développement des territoires, de l’innovation et de l’emploi des jeunes, un numérique sûr et respectueux des données personnelles.

 

Organisé par Namur Capitale, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et l’AIMF avec l’appui de l’Union européenne, le Sommet du Numérique de Namur a mis ces questions au cœur du débat. Plus de 150 participants issus de plus de 20 pays y ont participé : Ministres, Parlementaires, Maires et responsables des villes, Organisations internationales, Agences nationales et acteurs de l’innovation sous toutes ses formes (Incubateurs, start-ups, fablabs, coopératives…).

 

Cette Conférence internationale s’inscrit dans le cadre du Partenariat Stratégique AIMF-Union européenne et dans la continuité de l’Assemblée générale de l’AIMF tenue à Tunis en décembre 2020, qui avait adopté une Résolution mettant l’accent sur l’importance d’une démarche multi-acteurs.

 

NOUAKCHOTT Conférence internationale des villes du Grand Maghreb sur le Marketing Territorial

Plus de 100 Maires et représentants des villes du Grand Maghreb (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie) et de leurs réseaux se retrouvent à Nouakchott du 5 au 7 février autour de la thématique du marketing territorial. Cette rencontre, qui contribue à renforcer la coopération sous-régionale entre les autorités locales et donc la diplomatie des villes, est appuyée par l’Union européenne et l’AIMF dans le cadre de leur Partenariat stratégique. Associé à cette réunion pour faire valoir sa perception de ces enjeux, le Réseau des Femmes Leaders du Maghreb se réunira à cette occasion, sous la présidence de Mme Cyrine Ben Mlouka.

Le Marketing territorial regroupe l’ensemble des techniques marketing qui visent à travailler et communiquer sur les qualités d’un territoire afin d’en favoriser l’attractivité, condition réputée du développement économique en cette époque de grande mobilité. Mais au-delà des techniques, il s’agit surtout d’un effort collectif de valorisation et d’adaptation des territoires afin de produire un récit partagé du territoire, de définir un projet susceptible d’attirer des activités économiques, culturelles, touristiques… C’est donc une question éminemment politique.

Le Grand Maghreb est un espace aux potentialités économiques importantes, qui porte une richesse historique et une vitalité religieuse qui impactent fortement son image. Cet espace et le dialogue inter ou intrareligieux qui l’anime peut-il être un atout pour une ville en tant que facteur d’équilibre de ce territoire ? Est-il partie intégrante du marketing territorial ?

C’est sur ces questions que se pencheront les participants à la rencontre qui s’ouvre le 5 février en présence de :

  • Mme Maty Mint HAMADY, Présidente de la Communauté Urbaine de Nouakchott,
  • M. Taieb BACCOUCHE, Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe,
  • S. Exc. M. Ahmedou OULD ABDALLAH, Ministre mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation,
  • S. Exc Mme Naha MOUKNASS, Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme,
  • S. Exc. Mme Khadijetou MBARECK VALL, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères aux affaires maghrébines, africaines et des mauritaniens de l’étranger,
  • M. Hans Christian BEAUMOND, Chef de la Coopération à la délégation de l’Union européenne,
  • Mme Cyrine BEN MLOUKA, Présidente du Réseau des Femmes Leaders du Maghreb.