NAMUR
Sommet du numérique

Les villes et les autorités locales sont des actrices importantes des transitions numériques qui s’opèrent dans le monde. Les réponses qu’elles apportent doivent être articulées avec les différents acteurs, des starts-ups jusqu’aux Gouvernements et aux Organisations Internationales. Avec, pour objectif, la mise en œuvre de transitions numériques choisies, et non pas subies, afin de promouvoir un numérique au service du développement des territoires, de l’innovation et de l’emploi des jeunes, un numérique sûr et respectueux des données personnelles.

 

Organisé par Namur Capitale, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et l’AIMF avec l’appui de l’Union européenne, le Sommet du Numérique de Namur a mis ces questions au cœur du débat. Plus de 150 participants issus de plus de 20 pays y ont participé : Ministres, Parlementaires, Maires et responsables des villes, Organisations internationales, Agences nationales et acteurs de l’innovation sous toutes ses formes (Incubateurs, start-ups, fablabs, coopératives…).

 

Cette Conférence internationale s’inscrit dans le cadre du Partenariat Stratégique AIMF-Union européenne et dans la continuité de l’Assemblée générale de l’AIMF tenue à Tunis en décembre 2020, qui avait adopté une Résolution mettant l’accent sur l’importance d’une démarche multi-acteurs.