Skip to content

Djibouti : renforcement du partenariat avec l’Union européenne

Partagez cet article

Depuis 2017, l’AIMF est engagée pour appuyer le processus et les acteurs de la décentralisation à Djibouti. Avec l’appui de l’Union européenne, et en partenariat avec l’Association Nationale des Collectivités Locales de Djibouti, un premier Projet d’appui aux autorités locales de Djibouti a été mené entre 2017 et 2021.

 

Cette action se poursuit avec la mise en œuvre du projet Participation de la Société Civile à la Gouvernance et au Développement Local à Djibouti, lancé en 2022 et également appuyé par l’Union européenne.

C’est dans ce contexte que le Secrétaire permanent de l’AIMF s’est rendu le 15 septembre 2022 à Djibouti, où il a été accueilli par M. Omar Houssein Omar, Président de l’ANCLD (Association Nationale des Collectivités Locales de Djibouti) et Président du Conseil régional de Tadjourah.

Pour asseoir les convergences avec les autorités nationales, le Président de la faîtière des autorités locales de Djibouti et le Secrétaire permanent de l’AIMF ont été reçus par les Hautes Autorités de l’Etat : Messieurs les ministres des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Porte-Parole du gouvernement, M. Mahamoud Ali Youssouf, le ministre de l’intérieur, M. Said Nouh Hassan et le ministre de la décentralisation, M. Kassim Haroun Ali.

Une séance de travail avec la Délégation de l’Union européenne à Djibouti a permis de faire le point sur l’avancement des activités du projet en cours, qui cible plus particulièrement le renforcement des liens entre élus locaux et société civile.


Ces articles pourraient vous intéresser

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités