Skip to content

Genève : Objectif zéro sexisme dans ma ville

Partagez cet article

Du 7 novembre 2022 au 2 décembre 2022, la campagne de sensibilisation « Objectif zéro sexisme dans ma ville » reprend ses quartiers dans les rues de la ville de Genève, en marge de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes du 25 novembre. Au programme : projections de films, table ronde, ateliers, stages d’autodéfense, ainsi qu’un focus sur les témoins.

Dans le cadre de sa politique de promotion de l’égalité entre femmes et hommes, la Ville de Genève s’engage pour :

  • prévenir les violences sexistes et sexuelles,
  • lutter contre le sexisme et le harcèlement dans l’espace public,
  • renforcer le droit de chaque personne à pouvoir disposer sereinement des espaces publics de la ville.

Depuis 2017, un accent spécifique est mis sur les violences sexistes dans l’espace public et depuis 2019, le service Agenda 21-Ville durable du Département des finances, de l’environnement et du logement (DFEL) coordonne la mise en œuvre du Plan d’action 2019-2021 « Sexisme et harcèlement dans l’espace public ». Adopté par le Conseil municipal en 2019, suite à une consultation, il vise à :

  • soutenir les différentes ressources pour mieux comprendre et prévenir le harcèlement sexiste et les violences de genre dans l’espace public,
  • replacer la question du harcèlement dans l’espace public dans le continuum des violences faites aux femmes,
  • prendre en compte les articulations entre les différentes formes de discrimination (sexisme, racisme, homophobie et transphobie),
  • penser des solutions qui soient cohérentes avec les valeurs portées par la ville.

La ville de Genève entend donc agir à différents niveaux pour changer les mentalités et les comportements autour de 5 axes d’actions prioritaires :

  • la prévention et la sensibilisation du grand public : il s’agit de développer et de soutenir des projets de prévention des violences sexistes et sexuelles et de sensibilisation à l’égalité entre femmes et hommes ;
  • la formation des professionnel-le-s : l’objectif est ici de sensibiliser les employé-e-s de la Ville de Genève aux enjeux du sexisme et du harcèlement dans l’espace public ;
  • l’aménagement et l’animation des espaces publics : il s’agit d’entamer une réflexion sur la thématique « Genre et espace public » à travers plusieurs projets pilotes ;
  • la récolte de données : l’idée est de récolter des données qualitatives pour mieux connaître les expériences des femmes à Genève dans l’espace public ;
  • le travail en réseau et la coordination : il s’agit de travailler en réseau et de collaborer avec les acteurs et actrices concerné-e-s par la thématique du sexisme et du harcèlement dans l’espace public par la mobilisation de nombreux partenaires (dont le réseau associatif et institutionnel actif dans la promotion de l’égalité et la prévention des violences sexistes).

Les visuels de la campagne, qui seront affichés dans les rues dès le 7 novembre 2022, mettent en scène des situations quotidiennes, comme se déplacer, faire du sport, faire la fête ou encore rentrer de nuit. « Ils visent à rappeler que l’accès à l’espace public est un droit et qu’en 2022, toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur apparence, leur origine, leur orientation sexuelle et affective, leur identité ou leur expression de genre, leur tenue vestimentaire ou encore leur appartenance religieuse, doivent pouvoir disposer librement et sereinement de l’espace public », explique Alfonso Gomez, Conseiller administratif en charge du développement durable.

L’édition 2022 de la campagne s’enrichit d’un volet spécifiquement destiné aux témoins, pour les encourager à participer à un environnement urbain bienveillant.

Découvrez le dépliant intitulé « Témoin de harcèlement sexuel dans l’espace public: je peux agir ! »

Découvrez la programmation composée de débats, de projections de films, d’ateliers destinés à des publics divers et d’événements dans l’espace public est également organisée avec les partenaires associatifs et institutionnels de la campagne. 

Ces articles pourraient vous intéresser

Depuis 2008, la Ville de Nice déploie sans relâche une politique de lutte contre toute forme de discriminations et pour les droits des femmes pour faire face au fléau des violences qui touche un nombre important de femmes dans les Alpes-Maritimes. La municipalité et ses partenaires proposent un programme d'échange et de réflexion autour de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, du 21 au 27 novembre 2022. 

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités