Skip to content

Lancement de la 1ère formation continue en diplomatie des villes

Partagez cet article

Le premier cycle de formation continue des agents municipaux d’Afrique francophone consacré à la diplomatie des villes a été inauguré ce 9 mai 2022 par la Maire de Tunis, Madame Souad Abderrahim et le Secrétaire permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), Monsieur Pierre Baillet.

Le cycle, développé pour l’AIMF par le City Diplomacy Lab, le Columbia Global Centers | Paris et le Columbia Global Centers | Tunis, se déroulera dans les locaux de ce dernier dans les mois de mai et juin.

Les fonctionnaires municipaux de différentes villes du Maghreb et du Sahel – dont Tunis, Rabat, Nouakchott, Niamey et Ouagadougou – renforceront leurs compétences grâce aux nouveaux outils de la coopération internationale, avec un accent sur la durabilité, les droits et le développement.

Les deux cours du premier cycle sont consacrés aux outils de diplomatie des villes concernant deux des principaux défis urbains : la migration et la transition numérique.

Le cours « Migration mixte et diplomatie des villes en Afrique : questions clés, concepts et outils d’action » a débuté aujourd’hui et a été réalisé en partenariat avec le Mixed Migration Center (Danish Refugee Council). Il présentera des actions concrètes et des partenariats locaux, nationaux et internationaux à travers lesquels les villes peuvent promouvoir l’intégration et la protection des migrants et des réfugiés, afin de formuler leur propre plan d’action migratoire.

Le cours « Piloter la transition numérique dans sa ville : comment les autorités locales africaines s’approprient le concept de ville intelligente », prévu la semaine du 6 juin et animé par Mme Simina Lazar, coordinatrice du réseau africain de villes intelligentes ASToN, permettra aux participants d’explorer en profondeur les domaines urbains où ils peuvent appliquer le numérique. Ils seront ainsi formés pour identifier des partenaires locaux, nationaux et internationaux appropriés, utiliser des actions pilotes pour tester leurs idées et définir une feuille de route pour les domaines urbains où le numérique peut être appliqué : des services urbains au développement économique local en passant par l’administration en ligne.

Ces articles pourraient vous intéresser

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités