Skip to content

Ministérielle de la Francophonie à Yaoundé : faire porter la voix des Maires !

Partagez cet article

Complémentarité local/national, soutien aux autorités locales et importance de la coopération avec le Cameroun étaient au cœur des messages portés par l’AIMF auprès des Ministres et représentants des Etats et gouvernements francophones réunis à Yaoundé du 3 au 5 novembre 2023.

 

 

La complémentarité local / national, un enjeu clé de bonne gouvernance 

La Conférence Ministérielle de la Francophonie s’est tenue à Yaoundé les 4 et 5 novembre 2023. Pour la première fois, le Maire de la ville capitale du pays d’accueil est intervenu en ouverture de cette rencontre annuelle des Ministres des Affaires étrangères des 88 Etats et gouvernements membres de la Francophonie.
Une marque de la reconnaissance, par la Francophonie, du rôle clé des Maires !

« Dans cette période de grande fragilité que traverse le monde, les citoyens jugent leurs institutions sur les services qu’elles leur rendent, sur leur utilité. Et de notre capacité à répondre ensemble et avec efficacité aux attentes légitimes des citoyens dépendent la confiance que ces derniers nous accordent et la stabilité de nos institutions. »
Luc Messi Atangana, Maire de Yaoundé, Membre du Bureau de l’AIMF

En tant qu’opérateur de la Francophonie pour la coopération décentralisée, l’AIMF intervenait également sur le thème choisi pour les débats de cette ministérielle : « Bonne gouvernance : gage de stabilité politique, économique et culturelle pour les citoyens francophones ». Cette intervention portée par M. Luc Messi Atangana, Maire de Yaoundé et membre du Bureau de l’AIMF, a pointé tout particulièrement l’importance de la complémentarité local / national comme l’un des éléments clé de cette bonne gouvernance.

 

 

Focus sur la coopération Cameroun – AIMF

En amont de la Conférence ministérielle, les représentants des Chefs d’Etat et de gouvernement francophones se sont retrouvés le 3 novembre dans le cadre du Conseil permanent de la Francophonie. Centrée sur les activités de l’AIMF, l’intervention de la représentante du Secrétaire permanent a particulièrement mis en avant la forte coopération avec le Cameroun.

Tant du point de vue institutionnel qu’à travers les projets de coopération menés avec les villes, le Cameroun est en effet l’un des pays avec lesquels les partenariats de l’AIMF sont les plus aboutis, et dans lesquels elle investit le plus.

Au cours des 10 dernières années, ce sont ainsi plus de 9 Milliards de FCFA (près de 14 millions d’euros) qui ont été levés par l’AIMF au profit des projets menés par les collectivités territoriales camerounaises au bénéfice direct des habitants. 

 

En route vers le Sommet 2024 en France

La Conférence ministérielle de la Francophonie a permis de préciser les dates et le thème du prochain Sommet de la Francophonie, qui se tiendra en France les 4 et 5 octobre 2024.

En amont de cette rencontre, et conformément aux décisions prises lors de sa 43ème Assemblée générale à Cotonou, l’AIMF réunira son Bureau et organisera une Conférence internationale pour mettre en avant l’importance de l’urbanisme pour une politique de la ville porteuse d’inclusion et de durabilité. Un sujet en écho au thème du XIXème Sommet de la Francophonie : « Créer, innover, entreprendre ».

Ces articles pourraient vous intéresser

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités