Skip to content

Amélioration des services énergétiques et durables dans le Zou (PASED-ZOU)

Partagez cet article

Au Bénin, en 2018, seule 52% de la population béninoise avait accès à l’électricité, avec de fortes disparités entre zones urbaines et rurales. La Communauté de Communes du Zou souhaite accompagner ses 9 communes membres en développant une démarche durable pour répondre au défi climatique tout en améliorant les conditions de vie des populations.

C’est tout l’objet du Plan d’Action pour l’Accès à l’Energie Durable et au Climat (PAAEDC) à horizon 2025. Au niveau national, en adoptant le 05 février 2020, la nouvelle Loi portant Code de l’Electricité au Bénin, le Parlement béninois vient de permettre au Gouvernement du Bénin d’acter la libéralisation de la fourniture des services électriques. C’est dans ce contexte porteur que l’AIMF appuie la mise en œuvre du PADEEC en ciblant le renforcement de la gouvernance locale, l’électrification des centres de santé, le développement de solutions innovantes au profit du secteur agricole.

 

Problématique et contexte

La CCZ, Établissement Public de Coopération Intercommunale, regroupe les 9 Communes d’Abomey, Agbangninzoun, Bohicon, Covè, Djidja, Ouinhi, Zagnanado, Zakpota et de Zogbodomey. Elle représente 851.580 habitants sur un territoire de 5.243 km2.

Signataire, dès 2017, de la Convention des Maires de l’Afrique subsaharienne, la CCZ accompagne ses villes membre dans un effort de planification stratégique et d’investissement sur son territoire dans les différents champs du développement urbain durable.

Dans le domaine de l’énergie, le document de référence du Zou est le Plan d’Action pour l’Accès à l’Energie Durable et au Climat (PAAEDC) à horizon 2025, qui découle des leviers d’actions identifiés par les organisations de la société civile, assistées des fonctionnaires territoriaux du Zou avec l’encadrement des services déconcentrés de l’Etat. Le PAAEDC du Zou a été validé et adopté le 31 juillet 2019 par les élus du Conseil Communautaire de la CCZ. Ce PAAEDC mis en cohérence avec les 09 Plans de Développement Communaux (PDC), est l’outil de gouvernance urbaine multi-niveaux choisi par les 09 Communes du Zou en la matière.

Les activités proposées à travers le présent projet actent la mise en œuvre de l’un des projets prioritaires du PADEEC, pour l’amélioration de l’accès à l’énergie durable par les sources solaires photovoltaïque de 9 centres de santé publics.

Au niveau national, en adoptant le 05 février 2020, la nouvelle Loi portant Code de l’Electricité au Bénin, le Parlement béninois vient de permettre au Gouvernement du Bénin d’acter la libéralisation de la fourniture des services électriques. Les élus locaux du Zou, à travers la CCZ saisissent l’opportunité de la mise en application de cette loi, pour agir à l’amélioration de l’accès à l’énergie électrique de ses localités hors réseau conventionnel, en optant par des sources renouvelables telles que le solaire photovoltaïque.

 

Activités
  • Renforcement des capacités de gestion et maintenance du réseau d’éclairage public municipal
    Formations des élus locaux, fonctionnaires communaux et agents des Centres de santé sur les modalités de tarification des services énergétiques hors réseau et sur les modalités de financement et de mise en gestion en mode Partenariat Public Privé des équipements publics.
  • Réalisation et mise en service de centrales électriques solaires photovoltaïques dans 9 centres de santé du Zou
    Les lieux d’implantation ont été choisis par les maires des différentes communes en tenant en compte la couverture générale de leur territoire et les besoins harmonisés du Territoire.
  • Utilisation de l’énergie photovoltaïque à des fins productives, notamment agricoles. Mise en place d’un système de pompage à énergie solaire à haut débit, d’incubateurs et de séchoirs solaires.

 

Données clés

Mise en œuvre : 2 ans (2021/2023)
Population impactée : 800 000 personnes
Coût total du projet : 314 000 €
Contribution de l’AIMF : 251 200 €
Contribution du Département des Hauts de Seine : 40 000 €
Contribution de la CCZ : 22 800 €

Ces articles pourraient vous intéresser

Les filières structurées de gestion des boues de vidange sont une réponse adaptée aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance, et portent des dynamiques écologiques et économiques vertueuses. L’AIMF soutient les villes engagées dans cette démarche à travers...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

📌 Fonds de coopération, appui au renforcement de la gouvernance locale, fonds d'urgence

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Ils nous soutiennent !

Construire des multipartenariats pour appuyer les programmes de développement et de gouvernance des villes, telle est la démarche de l’AIMF.

En savoir plus

📢 Missions d'expertise, recrutements, appels d'offres...

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités