Skip to content

Yaoundé – Préparation aux situations d’urgence

Partagez cet article

Dans le cadre de l’ISSV – Initiative menée par l’AIMF en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates, Yaoundé est l’une des deux villes sélectionnées pour bénéficier d’un appui dans l’élaboration de dispositifs de préparation aux situations d’urgence.

Débutée en 2019, cette démarche vise en particulier à préparer la Commune Urbaine aux urgences liées aux inondations, principal risque naturel récurrent du territoire. Elle est développée en mettant en lien l’ensemble des acteurs du secteur.

 

Les études et travaux de concertation menés pendant 18 mois ont permis la production du plan d’actions à l’horizon 2035. Ce document unique servira désormais de base pour organiser très concrètement une réponse concertée à l’échelle de l’agglomération face aux risques naturels récurrents, au premier rang desquels le risque d’inondation.

La mise en œuvre de cette dynamique repose sur un Espace de Coordination qui réunit, autour de la ville, les ministères, les organes de la protection civile, les institutions scientifiques, les organisations internationales et de la société civile. Un dispositif qui a pu être mobilisé de manière précoce face à la Covid-19 pour coordonner le plan de riposte, ce qui a notamment permis d’identifier les améliorations à apporter au système.

 

 

Les principaux axes du Plan d’action 2035 sont les suivants :

  • La mise en place d’un dispositif d’alerte précoce aux inondations : renforcement des moyens des services publics météorologiques et d’hydrologie, mise en place d’un système d’annonce des crues, actualisation de la cartographie des réseaux hydrographiques et zones à risque.
  • La mise en place d’un dispositif pérenne de gestion des crises au sein de la CUY : constitution de l’équipe, formation, pérennisation administrative et budgétaire.
  • Le renforcement de la prévention des risques d’inondations : analyse d’impact des inondations, restitution et sensibilisation des pouvoirs publics et représentants des communautés, mise en œuvre d’exercices, renforcement de la logistique et des pré-positionnements.
  • La mise en place de cadres institutionnels facilitant la gestion des inondations : mutualisation des ressources entre intervenants de l’urgence, mise en place d’un système de communication fiable entre intervenants.
  • L’amélioration du système d’assainissement : développement du réseau de drainage et d’entretien des ouvrages d’assainissement et cours d’eau, construction de nouveaux ouvrages, renforcement du contrôle de l’occupation des sols, coordination des compétences opérationnelles avec le MINDHU et le MINDCAF.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Les filières structurées de gestion des boues de vidange sont une réponse adaptée aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance, et portent des dynamiques écologiques et économiques vertueuses. L’AIMF soutient les villes engagées dans cette démarche à travers...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

📌 Fonds de coopération, appui au renforcement de la gouvernance locale, fonds d'urgence

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Ils nous soutiennent !

Construire des multipartenariats pour appuyer les programmes de développement et de gouvernance des villes, telle est la démarche de l’AIMF.

En savoir plus

📢 Missions d'expertise, recrutements, appels d'offres...

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités