Skip to content

La ville de Marseille lance son Assemblée Citoyenne du Futur

Partagez cet article

Outil démocratique, l’assemblée citoyenne du futur vise à impliquer davantage les Marseillaises et Marseillais à l’action publique et politique. Elle sera force de proposition avec l’objectif de travailler sur l’avenir de la ville en coconstruisant l’action publique avec les élus.

L’Assemblée Citoyenne du Futur sera chargée de formuler des propositions pour la Ville de Marseille de demain afin de construire ensemble une vision de long terme qui correspond aux aspirations des Marseillaises et des Marseillais. Cet organe doit porter des réflexions de moyen et long terme pour la transformation écologique de Marseille. Cette assemblée est aussi un outil d’expérimentation et de montée en compétences des citoyen.ne.s sur le plan démocratique comme environnemental.

L’assemblée a pour but de :

  • Coconstruire des délibérations avec les élus en vue du conseil municipal,
  • Participer à l’élaboration des politiques publiques de long terme que met en place la ville pour lutter contre le changement climatique (notamment le programme européen « 100 villes neutres en carbone d’ici 2030 »),
  • Manifester la volonté des citoyens de participer à des transformations qui conduiront à plus de sobriété et de lien social,
  • Éclairer démocratiquement les choix des trajectoires de transformation de Marseille à moyen et long terme,
  • Intégrer les citoyens, les impliquer dans le processus de décision, et en faire des relais,
  • Produire des rapports, des préconisations, des vœux, qui seront portés par la majorité municipale.

Pour composer cette assemblée, voici la méthode choisie pour permettre d’avoir un échantillon représentatif de la population. :

  • Temps 1 : 3 000 citoyens inscrits sur les listes électorales seront tirés au sort et recevront un courrier du maire. Ils auront alors le choix de manifester leur intérêt pour participer à cette assemblé,
  • Temps 2 : 71 personnes parmi les répondants seront sélectionner par un nouveau tirage au sort sous contrôle d’huissier,
  • Temps 3 : 24 représentants de la population résidant à Marseille et non inscrite sur les listes électorales seront également tirés au sort et formeront un groupe préalablement constitué avec le conseil d’associations locales,
  • Temps 4 : de jeunes citoyens marseillais (16 mineurs de 16 à 18 ans) seront désignés par tirage au sort parmi les lycéens de la ville qui auront accepté de participer.

Au total, 111 citoyennes et citoyens, tirés au sort, composeront l’Assemblée Citoyenne du Futur. Ils seront nommés, chaque année, pour un an non renouvelable et seront répartis en quatre groupes de travail de 25 à 30 personnes qui se réuniront une journée par mois, le samedi, afin de travailler collectivement en plénière et en groupe sur des thématiques choisies par la Ville de Marseille et par l’Assemblée elle-même.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Depuis 2008, la Ville de Nice déploie sans relâche une politique de lutte contre toute forme de discriminations et pour les droits des femmes pour faire face au fléau des violences qui touche un nombre important de femmes dans les Alpes-Maritimes. La municipalité et ses partenaires proposent un programme d'échange et de réflexion autour de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, du 21 au 27 novembre 2022. 

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités