Skip to content

Lutte contre les violences faites aux femmes : une semaine de sensibilisation à Nice

Partagez cet article

Depuis 2008, la Ville de Nice déploie sans relâche une politique de lutte contre toute forme de discriminations et pour les droits des femmes, alors que les violences sexistes, sexuelles et conjugales touchent un nombre important de femmes dans les Alpes-Maritimes. La municipalité et ses partenaires proposent un programme d’échange et de réflexion autour de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, du 21 au 27 novembre 2022.

Dès 2008, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a positionné la Ville de Nice comme un acteur de l’action publique indispensable dans cette lutte face à ce fléau qui touche un nombre important de femmes dans les Alpes-Maritimes (115 féminicides en 2021, 95 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint au 6 novembre 2022). Depuis lors, sous la conduite de madame Maty DIOUF, adjointe au Maire, déléguée aux Droits des Femmes, à la lutte contre les discriminations, à la Solidarité Internationale et à l’action humanitaire, conseillère Métropolitaine et administratrice CCAS de Nice déploie sans relâche une politique de lutte contre toute forme de discriminations et pour les droits des femmes.

Une semaine de lutte contre les violences à l’égard des femmes

Selon Christian Estrosi : « Ce combat pour les libertés et la dignité des femmes concerne l’ensemble des citoyens, des institutionnels et du tissu associatif. Il doit être une cause commune. Il est indispensable d’unir nos forces pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes« . C’est pourquoi il lance le jeudi 24 novembre 2022 un appel à projets pour lutter contre les violences faites aux femmes. Celui-ci s’adresse à des acteurs privés ou associatifs capables de mettre en œuvre un projet innovant tant en matière de prévention que de prise en charge sur le territoire de la ville de Nice.

Événement primé « Orange Day » depuis 2017, cette année la Ville de Nice propose une programmation afin de contribuer à :

  • Éliminer les violences à l’égard des femmes ;
  • Promouvoir l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans la vie locale ;
  • Renforcer l’information publique en matière de droits des femmes victimes de violences ;
  • Reconnaitre le rôle démultiplicateur des partenaires associatifs et institutionnels en matière de protection des femmes victimes de violences conjugales.

A l’occasion de la journée internationale du 25 novembre 2022 consacrée à l’élimination des violences faites aux femmes et soutenue par l’Organisation des Nations unies depuis 1999, un programme d’échange et de réflexion autour de cette problématique organisé par la ville de Nice du 21 au 27 novembre 2022.

Le baromètre de la violence au sein du couple

Dans le couple, on parle alors de violence conjugale, ce qui, aux yeux de la loi, constitue une circonstance aggravante. Elle regroupe tous les actes portant atteinte à l’intégrité physique ou psychique de la victime et ce, que l’on soit un homme ou une femme.

Pour qu’aucune victime ne soit laissée de côté, le Baromètre de la violence dans le couple est un outil de sensibilisation et de prévention, visant à favoriser la libération de la parole et faciliter les signalements des violences domestiques.

Vous pouvez évaluer votre relation de couple en téléchargeant le baromètre :

Quelle évaluation faites-vous de votre relation de couple ?

  • SÉRÉNITÉ : climat apaisé et respectueux,
  • ALERTE : climat de tension, explosion de violences, justifications et retour à la lune de miel,
  • DANGER : alertez, signalez, et préparer votre fuite.

« La violence est le moyen utilisé pour assurer le pouvoir sur l’autre. Il s’agit d’un rapport de force dans lequel l’un est sujet, l’autre objet » (Hanna Arendt).

A LIRE AUSSI : « A Nice, une marche contre les violences sexistes et pour le respect du droit des femmes » (19 novembre 2022)

Ces articles pourraient vous intéresser

La conférence sous régionale pour la vulgarisation de la Charte des Collectivités Territoriales pour l'Egalité des Genres en Afrique, organisée par le Réseau des Femmes Élues Locales d'Afrique section Cameroun (REFELA-CAM), s'est tenue du 13 au 15 novembre à Yaoundé. Conviant les sections...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités