Skip to content

Québec : Densifier la ville ? Oui, mais de manière verte et socialement acceptable

Partagez cet article

Il ne se passe pas une semaine au Québec sans que le débat sur l’étalement urbain, c’est-à-dire le développement des surfaces urbanisées en périphérie des grandes villes, et son opposé, la densification, ne soit alimenté par de nouvelles prises de position de responsables municipaux et d’experts.

D’avis que la morphologie de la ville et ses aménagements sont primordiaux pour maximiser les bénéfices environnementaux de la densification des villes et s’assurer que celle-ci ne se fasse pas en excluant les ménages les plus modestes, Florian Mayneris, Spécialiste des questions d’économie urbaine à l’ESG-UQAM, livre son analyse en matière : de cause à effet des autoroutes sur l’étalement urbain, de réduction de l’usage de l’automobile grâce à la densification, du rôle de la morphologie des villes et de l’impact de la planification urbaine pour rendre la densification efficace et acceptable.

? A lire dans The Conversation

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Emmenée notamment par la Maire de Nantes Mme Johanna Rolland, une délégation d'une cinquantaine d'acteurs économiques, culturels, du domaine de la santé ou encore de l'enseignement supérieur et recherche partent à la rencontre de leurs homologues québécois, du 24 au 31 mai 2024. Une mission multisectorielle, qui souligne l'importance de la...
Comme il le fait 2 fois par an, le Bureau de l’AIMF qui s’est réuni le 24 mai 2024 à Lausanne et a statué sur l’attribution de subventions aux actions portées et mises en œuvre par les villes. 7 suites de projets et 5 nouveaux projets seront ainsi appuyés via...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités