Skip to content

Rencontre à Yaoundé : « Restitution des plaidoyers des autorités locales du Cameroun et contribution à la définition des normes internationales pour une ville durable pour tous »

Partagez cet article

Plus de 200 participants venus de 12 pays se sont retrouvés les 23 et 24 Septembre 2019 à Yaoundé à l’occasion de la rencontre organisée par l’AIMF dans le cadre du Partenariat stratégique AIMF-UE, en coopération avec les autorités camerounaises et ses partenaires, notamment, le Parlement du Cameroun, la Communauté Urbaine de Yaoundé, les CVUC, et les autorités nationales du Cameroun.

L’Assemblée nationale a hébergé la première journée qui a été consacrée à la restitution des travaux des groupes de plaidoyer mis en place dans le cadre du Partenariat AIMF-UE depuis 2015. Elle a permis de porter ces recommandations au plus haut niveau, en présence de M. DATOUO, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, M. ZONDOL, Président de la Commission des Lois, Mme Célestine KETCHA COURTES, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, et de M. SCHADEK, Ambassadeur de l’Union européenne à Yaoundé.

Depuis 4 ans, les Maires, agents municipaux, représentants d’administrations centrales, ainsi que les Parlementaires, ont travaillé sur les problématiques des finances locales, du statut des élus et agents locaux, des services essentiels, ou encore du changement climatique. Sur la base de diagnostics partagés, ces acteurs ont formulé des recommandations et propositions d’évolution dans ces domaines.

La seconde journée de travail, ouverte par M. Gilbert TSIMI EVOUNA, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé et Mme Célestine KETCHA COURTES, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, et hébergée par la Communauté urbaine de Yaoundé, a permis de mettre en avant la question de la participation des collectivités locales à la définition des normes internationales, en particulier sur la ville durable.

Organisée en lien avec les Agences nationales de normalisation, le Réseau Normalisation et Francophonie, l’AFNOR, l’ANOR, cette rencontre a rassemblé des participants issus d’une douzaine de pays.

Au cœur des échanges : l’intérêt des normes internationales pour les collectivités territoriales et les processus d’élaboration des normes. La résolution finale a fait ressortir l’intérêt des normes, notamment ISO 37101 sur la Ville durable, pour le développement urbain et le souhait des autorités locales d’être impliquées dans les processus internationaux d’élaboration de ces normes.

 

Jour 1 (vidéo en français)

 

 

Jour 2 (vidéo en français)

 

 

Jour 1 (vidéo en anglais)

 

 

Jour 2 (vidéo en anglais)

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Emmenée notamment par la Maire de Nantes Mme Johanna Rolland, une délégation d'une cinquantaine d'acteurs économiques, culturels, du domaine de la santé ou encore de l'enseignement supérieur et recherche partent à la rencontre de leurs homologues québécois, du 24 au 31 mai 2024. Une mission multisectorielle, qui souligne l'importance de la...
Comme il le fait 2 fois par an, le Bureau de l’AIMF qui s’est réuni le 24 mai 2024 à Lausanne et a statué sur l’attribution de subventions aux actions portées et mises en œuvre par les villes. 7 suites de projets et 5 nouveaux projets seront ainsi appuyés via...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités