Appui au dialogue régional des autorités locales

ASEAN, CEMAC, COI, Union du Maghreb Arabe, CEPGL, Union Européenne, UEMOA… Partout dans le monde, les Etats font le choix de renforcer leur intégration régionale pour prévenir les conflits, renforcer la stabilité et favoriser un développement socio-économique partagé.

Le dialogue entre autorités locales d’une même région contribue à dynamiser ces rapprochements voulus par les États et à renforcer leur ancrage au plus près des populations.

Dans le cadre de leur Partenariat stratégique, l’Union européenne et l’AIMF ont fait depuis 2015 du soutien à ce dialogue entre élus locaux l’une de leurs priorités. En appuyant leur mise en réseau et leur coopération autour des thématiques d’intérêt commun, il s’agit de faire de cette coopération un véritable levier d’action pour les villes.

 

La Plateforme des autorités locales des pays des Grands Lacs regroupe les Maires du Burundi, de République Démocratique du Congo et du Rwanda afin de renforcer le dialogue et leur capacité à porter ensemble le vivre-ensemble dans leur espace, notamment en facilitant les relations transfrontalières. En plus de l’appui au fonctionnement de la Plateforme, l’AIMF apporte un soutien spécifique à des programmes de terrain qui contribuent à un développement économique partagé autour du Lac Kivu pour rapprocher les populations : au profit des pêcheurs et des coopératives agricoles, notamment.

 

En Afrique centrale, la première Conférence des Maires des capitales et métropoles des pays de la CEMAC s’est tenue à Yaoundé les 15 et 16 janvier 2016. Désormais constituées en association (AVCAC), les villes et collectivités du Cameroun, de Centrafrique, du Congo, du Gabon, de Guinée équatoriale et du Tchad concentrent leur coopération sur les questions liées à la qualité de vie en ville, à l’environnement et à la protection de la diversité. Elles se sont notamment dotées, fin 2022, d’une Vision commune en matière de foresterie urbaine.

 

  • AFRIQUE DE L’OUEST : Renforcer les synergies en faveur des villes de la sous-région

Les villes d’Afrique de l’Ouest ont face à elles des défis majeurs : sécuritaires, environnementaux, économiques et sociaux. Déjà structurées en faîtières nationales et engagées pour faire entendre leur voix auprès de l’UEMOA, elles ont souhaité développer de nouvelles synergies pour répondre, très concrètement, à leurs problématiques communes. A travers son Partenariat stratégique avec l’Union européenne, l’AIMF appuie cette démarche des villes du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo…

 

  • MAGHREB : Les villes, une force pour le dialogue régional

Depuis 2018, le dialogue entre les villes des pays membres de l’Union du Maghreb Arabe (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie) se construit avec les forces vives des territoires : femmes leaders et leurs organisations, entrepreneures… Ces échanges s’inscrivent en renforcement à l’Union du Maghreb Arabe, étroitement associée aux travaux et qui appuie la démarche et a abouti à l’adoption de la Déclaration de Tunis. Cette dernière affirme leur engagement pour le vivre-ensemble en harmonie. 

 

  • OCEAN INDIEN : Trouver ensemble des réponses face au défis des villes en milieu insulaire

Depuis 2016, l’appui de l’AIMF a permis à l’Association des Villes et Communes de l’Océan Indien (AVCOI) de relancer sa dynamique et d’entreprendre des démarches pour être officiellement reconnue par la Communauté de l’Océan Indien (COI) et les Etats qui la composent. Particulièrement marqués par les défis communs que leur impose le milieu insulaire, les Maires des villes des Comores, de l’Ile de la Réunion, de Madagascar, de Maurice, de Mayotte et des Seychelles ont souhaité axer leur coopération les enjeux d’un développement économique durable.

 

  • ASIE DU SUD EST : Patrimoine et numérique au cœur de la coopération entre les villes

En Asie du Sud-Est, le renforcement des échanges entre les villes s’est appuyé, dès 2013, sur une initiative lancée avec l’appui de l’AIMF en faveur de la protection et de la valorisation du patrimoine. Partant de ce rapprochement, les villes du Cambodge, du Laos et du Vietnam ont approfondi leur coopération autour d’autres thématiques. Numérique, coopération villes/universités, leadership féminin sont les priorités autour desquelles elles se sont donné des objectifs communs.

 

Sport et Villes : comment se termine l’année 2022 ?

Côté Sport et villes, le mois de décembre 2022 est marqué par une attention particulière au développement durable, à l’égalité d’accès au sport et à la préservation du patrimoine sportif. Un mois marqué également par plusieurs récompenses : « Ville européenne des sports », « Coupe du Monde de Football », « Club féminin de l’année »…

Continue reading

Webinaire 5 : La transformation du bâti dans les villes décarbonées

Ce 2ème webinaire de la deuxième saison sur « La ville décarbonée : des discours au réel ! » porte sur le secteur du bâtiment, l’un des plus consommateurs en énergie et producteurs d’émissions de CO2 au monde et qui représente un levier incontournable de transition énergétique et de décarbonation de la ville. La rénovation énergétique du parc immobilier existant constitue aujourd’hui un gisement d’économie carbone considérable et un des enjeux des politiques publiques de décarbonation. Mais les besoins et les moyens ne sont pas partout les mêmes. Si la ville décarbonée est un horizon commun à ces situations disparates, elle n’a pas un chemin unique pour y parvenir.

Continue reading

Sport et Villes célèbre l’Octobre rose

L’Octobre rose a marqué les actualités Sport et Ville dans les différentes villes francophones. Une bonne opportunité pour sensibiliser la population sur l’importance de l’activité physique dans la prévention de ce type de maladies. Plus largement ce sont les femmes qui sont mises à l’honneur ce mois-ci.

Continue reading