Skip to content

Essaouira et La Rochelle consolident leur coopération

Partagez cet article

Après 22 ans de jumelage entre Essaouira et La Rochelle, les deux villes souhaitent renforcer leur partenariat. Ce jumelage est avant tout une histoire de fraternité entre deux communautés culturelles fières de se retrouver autour d’actions et d’échanges mutuels.

Aux termes de la Convention de partenariat signée le 28 octobre 2022, les deux parties s’engagent à :

  • favoriser les actions et les échanges dans les domaines de la culture, du sport, du patrimoine, de la jeunesse, de l’éducation, de l’environnement et de la gouvernance locale,
  • réaliser des échanges entre les étudiants, scolaires, artistes pour proposer une offre culturelle ouverte sur le monde,
  • renforcer leur coopération avec des actions concrètes en matière de patrimoine, d’urbanisme et d’énergies renouvelables (ex : développement d’une Université à Essaouira et de la réhabilitation du port de pêche),
  • identifier les programmes à mener ensemble,
  • élargir leur coopération à d’autres champs d’action.

Des aspects de similitude existent entre les deux villes, notamment géographique et historique. « Il s’agit aussi de deux villes portuaires qui, tout en se projetant vers l’avenir, ont fait de la culture un moteur de leur développement et de leur rayonnement sur les plans national et international » a soutenu Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle.

M. Tarik Ottmani, Président du conseil communal d’Essaouira, a fait savoir que la ville marocaine a entamé les démarches pour nouer des partenariats et établir des échanges avec des associations culturelles à La Rochelle, faisant part de la volonté des deux parties de promouvoir davantage la coopération bilatérale dans les domaines sportif et socio-économique.

A noter que la première convention de coopération, signée le 26 mai 2000 entre La Rochelle et Essaouira et renouvelée trois fois, a permis la réalisation de nombreuses actions dans les domaines de la culture, de la promotion de l’artisanat, de la formation professionnelle, de l’égalité hommes-femmes, de la sensibilisation à la protection de l’environnement, du sport et de la mobilité douce, etc.

Ces articles pourraient vous intéresser

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), en accord avec le Ministère libanais de l’Intérieur et des municipalités, annoncent l’ouverture de l’appel à projets 2024 dans le cadre de l’appui à la coopération décentralisée franco-libanaise. Les collectivités territoriales françaises sont invitées à candidater en ligne jusqu’au 15 mai 2024.
Dans le cadre de son programme de cofinancement de projets de partenariat pour le développement durable, Wallonie-Bruxelles International a octroyé une subvention de 62.014,00 euros à la Ville de Namur pour un projet développé en collaboration avec l’ONG Parlons Sida Aux Communautaires « PASCO » à Masina (Kinshasa) en République Démocratique du Congo.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités