Skip to content

Mobilité en Tunisie : Kairouan et Mahdia veulent promouvoir le déplacement à vélo

Partagez cet article

En Tunisie, les villes des Kairouan et Mahdia lancent une initiative pour encourager la mise en place de « services vélo ». L’objectif ? Développer ce mode de transport écologique et économique, tout en mobilisant la société civile autour de ce projet de ville.

Cet appel, destiné aux associations tunisiennes, s’inscrit dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée, appelé « Autrement », en lien avec la Ville et Eurométropole de Strasbourg et l’association européenne pour la démocratie locale (ALDA), l’association de coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains et périurbains (CODATU) et le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA).

Cette initiative vise à :

  • faire participer les associations à la création de services favorisant la pratique du vélo comme mode de transport respectueux de l’environnement,
  • lancer des services autour du vélo,
  • faciliter l’usage du vélo pour les jeunes et les femmes.

Ce projet vise aussi à inclure la société civile, en proposant aux associations d’imaginer des services de location, de réparation ou encore d’organisation de sorties vélos, de visites touristiques, de conférences et de débats. Elles pourront envoyer leurs candidatures avant le 10 octobre 2022. Ce mode de transport pourrait aussi aider à lutter contre la pollution de l’air et à créer une alternative à la hausse du carburant qui pèse de plus en plus lourd dans le budget des ménages tunisiens.

A LIRE ICI

Ces articles pourraient vous intéresser

Emmenée notamment par la Maire de Nantes Mme Johanna Rolland, une délégation d'une cinquantaine d'acteurs économiques, culturels, du domaine de la santé ou encore de l'enseignement supérieur et recherche partent à la rencontre de leurs homologues québécois, du 24 au 31 mai 2024. Une mission multisectorielle, qui souligne l'importance de la...
Comme il le fait 2 fois par an, le Bureau de l’AIMF qui s’est réuni le 24 mai 2024 à Lausanne et a statué sur l’attribution de subventions aux actions portées et mises en œuvre par les villes. 7 suites de projets et 5 nouveaux projets seront ainsi appuyés via...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités