Skip to content

Phase 3 du FEDACAM : 1ère réunion du Comité de pilotage international à Yaoundé

Partagez cet article

Le Comité de Pilotage du programme Femmes et Energie Durable au Cameroun (FEDACAM) s’est réuni les 24 et 25 novembre derniers pour lancer la mise en œuvre de la nouvelle phase du programme. Cette première session, placée sous le Haut Patronage du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local, a été l’occasion de valider le tour de table financier final autour de cette initiative. Un tour table qui réunit partenaires nationaux (MINDHU, MINEE, FEICOM, Communes partenaires) et internationaux (AIMF, FFEM, ADEME, Fondation Véolia) et permet de mobiliser près de 3 millions d’euros.

Après la confirmation le mois dernier de la subvention de 870 000 € du FFEM, la validation du soutien financier du MINDHU et du MINEE annonce en effet le démarrage prochain des appels d’offres, ainsi que des travaux sur le terrain à horizon du 2e trimestre 2023.

Préalables au lancement des travaux, les études détaillées dans les 7 communes pilotes concernées par cette nouvelle étape ont été présentées au comité de pilotage. Ces études ont permis de détailler les investissements qui seront réalisés dans chaque commune : éclairage public à Dzeng, Ebone, Kon-Yambetta, Pete Bandjoun et Tombel ; mini-réseau d’électricité à Akom 2 ; pompage solaire à Maroua 1e.

Alors que la phase 3 du FEDACAM intègre une composante « Economie Sociale et Solidaire », une formation des Maires du REFELA-CAM à l’ESS et à son développement dans les services publics locaux d’énergie a également été organisée. Elle s’est basée sur le diagnostic initial effectué dans chaque Commune pilote par le REMCESS (Réseau des Maires Camerounais pour l’ESS) et a été réalisée en partenariat avec le MINPMEESA (Ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat).

Plusieurs ministères camerounais ont participé à la cérémonie officielle afin d’apporter leur soutien au projet : le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain, le Ministère de l’Eau et de l’Energie, le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat. Les Préfectures des départements concernés par le projet, le Président de CVUC et le FEICOM ont également pris part à l’événement.

Ces articles pourraient vous intéresser

Porté par les villes du Cap-Haïtien et de la Nouvelle Orléans, le CMPCH sera un espace ouvert aux habitants, qui fera vivre la mémoire de l’esclavage mais aussi des liens historiques qui existent entre Haïti, la Louisiane et l’Afrique notamment le Bénin.
Construire une ville pour tous et accessible à tous : un enjeu majeur pour les Maires. A Paris, la municipalité vient de lancer une nouvelle initiative pour renforcer l'accès à un logement abordable et soutenir le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes, en s'appuyant sur un accord avec un...

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités