BORDEAUX
La ville en économie circulaire

Bordeaux Bureau 2021 économie circulaire

 

Face aux défis absolument majeurs qui s’annoncent, les politiques publiques ne peuvent plus se contenter d’accompagner en douceur les mutations, ni procéder à de simples ajustements techniques. Les problématiques concernent désormais les dimensions sociales et politiques, c’est à dire notre vivre-ensemble. A l’occasion de la 93ème réunion de son Bureau à Bordeaux, les 22 et 23 mars 2021, le colloque de l’AIMF s’est tenu sur le thème « La ville en économie circulaire ». Le mois de mars a été consacré aux ateliers préparatoires en ligne.

Moments forts et décisions

La ville de Bordeaux et l’Association Internationale des Maires Francophones organisaient les 22 et 23 mars un colloque international sur La Ville en économie circulaire. Près de 350 participants, Maires, représentants des villes et partenaires internationaux issus d’une quarantaine de pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe, ont participé aux débats en présentiel ou en distanciel : Abidjan, Nouakchott, Ouagadougou, Hué, Tunis, Rabat, Bizerte, Phnom Penh, Liège, Namur, Dschang, Paris, Bordeaux… de très nombreuses villes se sont impliquées.

La séance plénière tenue le 23 mars sous la présidence de la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo et du Maire de Bordeaux, M. Pierre Hurmic, a été marquée par deux temps forts : un appel des villes pour un accès équitable aux vaccins, et la remise du Prix littéraire des maires francophones à l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal qui avec Les Impatientes, porte la voix des femmes du Sahel.

Discours d'ouverture

Un Appel des villes pour un accès équitable aux vaccins

Les villes sont partout dans le monde un acteur majeur de la lutte contre la pandémie. A l’échelle internationale, elles ont montré leur solidarité, notamment à travers le plan d’appui de l’AIMF. Elles entendent désormais jouer toute leur part pour que les vaccins deviennent des biens publics mondiaux. Un Appel des villes pour un accès universel aux vaccins a été lancé.

Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes


Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.

Développer l’économie circulaire à l’échelle des territoires


Développer l’économie circulaire dans territoires passe par une action volontariste des Maires. Dans la suite du colloque des 22-23 mars, la Commission permanente de l’AIMF présidée par Bordeaux centrera ses travaux sur l’économie circulaire et élaborera un Plan d’action.

Sur le terrain, l’AIMF financera les initiatives des villes de l’espace francophone, plusieurs des subventions accordées par le 93ème Bureau de l’AIMF allant en ce sens.

Appui aux programmes de développement urbain : vote de subventions pour 14 projets dans 9 pays


Le Bureau de l’AIMF réuni le 22 mars a attribué plus d’1 million d’€ de 1ères ou 2èmes tranches de subventions à 14 projets portés par les collectivités territoriales membres de l’association. Ces subventions de l’AIMF jouent un rôle d’amorce pour constituer des partenariats financiers de près de 14 millions d’euros. Au Bénin, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Egypte, Madagascar, Mali, Mauritanie, ces projets menés par les villes permettront d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, de soutenir l’économie circulaire…

Pour la poursuite des deux partenariats majeurs de l’AIMF : avec l’Union européenne et la Fondation Gates


Les deux partenariats majeurs de l’AIMF, avec l’Union européenne d’une part et avec la Fondation Bill & Melinda Gates d’autre part, arrivent à échéance en 2021. Le Bureau de l’AIMF les a chaleureusement remerciés et s’est félicité de l’impulsion donnée depuis 2015 grâce à leur appui. Il a formulé le vœu de poursuivre ces partenariats.

 

Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF


Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique. Enfin, la Commission permanente présidée par Lausanne, ville olympique, orientera pour les prochaines années ses travaux sur Sport et Ville.

La ville en économie circulaire

KIGALI
Sport et vivre ensemble

Plus de 100 Maires, représentants des autorités locales et des partenaires se sont retrouvés du 1er au 3 juin 2019 à l’occasion de la 89ème réunion du Bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones, à l’invitation de Marie Chantal RWAKAZINA, Maire de Kigali et de Anne Hidalgo, Présidente de l’AIMF.

Mémoire et vivre-ensemble

Alors que 2019 est marquée par la commémoration du 25ème anniversaire du génocide des Tutsi du Rwanda, et afin de nourrir la réflexion et l’action des Maires sur le travail de mémoire et le vivre-ensemble, ont été organisés une rencontre avec le Secrétaire exécutif de Commission Nationale pour l’Unité et la Réconciliation, ainsi qu’une visite du Mémorial du Génocide. Les échanges sur « Mémoire et résilience » étaient également nourris des témoignages des représentants d’Ibuka – Mémoire et Justice, du Mémorial ACTe – Centre caribéen d’expression et de mémoire de la traite et de l’esclavage, et de plusieurs Maires de villes résilientes.

 

Ils ont fait ressortir l’importance de la connaissance et de la reconnaissance de l’histoire, d’un dialogue de vérité. Ils ont mis en avant le rôle du Maire comme médiateur des communautés, pour apaiser les oppositions et tendre vers l’universel

7ème rencontre de la Plateforme des Autorités Locales des Pays des Grands Lacs

Autour du thème « Construire le vivre-ensemble de demain dans la région des Grands Lacs autour des Maires, avec les femmes, les jeunes et les écoles », une rencontre de la Plateforme des Autorités Locales des Pays des Grands Lacs s’est tenue le 1er juin.

 

Le rôle des élus locaux en faveur du dialogue et de la paix dans la sous-région s’exprime à travers cette structure, dont l’AIMF a soutenu l’émergence et la création depuis 2014 avec l’appui de l’Union européenne. La cérémonie d’ouverture sera marquée, notamment, par les discours de Mme la Maire de Kigali, Marie-Chantal Rwakazina, de M. Meschac BILUBI, Président en exercice de la PALPGL et Maire de Bukavu et de M. Anastase SHYAKA, Ministre des Autorités Locales.

Une compétition cycliste pour promouvoir le Sport en ville

Afin de mettre en valeur le Sport en ville, une rencontre cycliste a été organisée les 1er juin et 2 juin par le Comité national olympique du Rwanda, l’Union Francophone du Cycliste et la Mairie de Kigali, sur financement de l’AIMF. Les équipes féminines et masculines junior du Burkina Faso, du Burundi, de Côte d’Ivoire, du Niger, de République Démocratique du Congo et du Rwanda participaient à cette compétition remportée par les équipes rwandaises.

L’expérience « Sport et santé » portée par la Ville de Kigali auprès des populations était également à l’honneur le dimanche 2 juin, avec la participation des Maires francophones au « Car Free Day » de Kigali.

Les décisions du 89ème Bureau de l'AIMF

Le Bureau de l’AIMF s’est réuni le 3 juin sous la Présidence d’Anne Hidalgo, Maire de Paris. En présence du Gouverneur d’Erbil, au Kurdistan, et du Maire de Nyanza (Rwanda), il a donné un avis favorable au souhait de ces deux villes de rejoindre le réseau AIMF, ainsi qu’à celui de l’Association nationale des conseils de la capitale et des provinces du Royaume du Cambodge, et proposera ces adhésions à la prochaine réunion de l’Assemblée générale.

 

L’Observatoire international des Maires en danger, dont le secrétariat est assuré par le Barreau de Paris, a été présenté au Bureau qui a souhaité l’introduire devant l’Assemblée générale, afin d’envisager une participation de l’AIMF à ce dispositif de veille et de défense des élus locaux.

 

Le Bureau a voté 1,2 million d’euros de subventions en appui aux projets urbains structurants de Lubumbashi, Rosso, Kaolack, Banfora, Majunga, Gitega, Praia, Ebolowa, PhnomPenh et Yaoundé. Au total, plus de 9 millions d’euros sont mobilisés par l’AIMF et ses partenaires sur ces programmes.

 

Il a également adopté la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité, pour une reconnaissance des droits et devoirs envers la nature et l’humanité.

 

Il a validé la tenue de la 39ème Assemblée générale de l’AIMF à Phnom-Penh (Cambodge) du 3 au 5 décembre 2019, où sera célébré le 40ème anniversaire de l’association.

BRAZZAVILLE
Villes et coopération régionale

La 85ème réunion du Bureau de l’AIMF s’est tenue à Brazzaville le 25 mars 2017, sous la présidence de la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, Présidente de l’AIMF et à l’invitation de M. Hugues Ngouélondélé, Député-Maire de Brazzaville et Vice-Président de l’AIMF. En parallèle, plus de 100 élus et représentants des collectivités locales francophones se sont retrouvés à l’initiative de l’AIMF pour échanger sur la Coopération régionale des autorités locales d’Afrique centrale et des Pays des Grands Lacs pour la paix, l’intégration et le développement, en présence de Monsieur Pierre Moussa, Président de la Commission de la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale). Ces deux journées ont abouti sur plusieurs décisions :

Adoption d’une Résolution sur le statut de l’élu local

Le Bureau a appelé les Etats et gouvernements francophones à donner aux maires les outils juridiques qui leur permettront de faire face aux risques inhérents à leur fonction. Ils ont réaffirmé leur souci de voir les règles internationalement reconnues de l’état de droit appliquées aux élus locaux.

La Fondation Bill et Melinda Gates s’engage aux côtés de l’AIMF

L’annonce de la signature, pour la première fois, d’une convention de partenariat entre l’AIMF et la Fondation Bill et Mélinda Gates, témoigne du changement d’échelle dans lequel est engagé le réseau des maires francophones. Ce partenariat permettra la mise en œuvre d’une Initiative pour l’amélioration des services urbains clés dans les secteurs sociaux : assainissement, planning familial, réponse aux situations d’urgence. Plus de 6 millions de dollars seront mobilisés sur 4 ans pour appuyer financièrement et techniquement les villes francophones dans le développement de leurs projets en la matière. La Fondation Gates apportera un co-financement à hauteur de 4,75 millions de dollars. La ville de Paris, l’AIMF et les villes bénéficiaires des projets pilotes apporteront les financements complémentaires.

Attribution de subventions pour les projets des villes membres

Le Bureau a également attribué de nouvelles subventions pour un montant de plus d’1 million d’euros. Ces investissements rendront possible la réalisation de projets de développement des villes membres de l’AIMF, contribuant à la localisation des Objectifs du Développement Durable : accès à l’eau et à l’assainissement, santé, culture, climat, développement économique.

Désignation de la Lauréate de la 1ère Edition du Prix de la Femme francophone

Parmi les 45 candidatures reçues, le Bureau a désigné la lauréate du Prix 2017 AIMF de la Femme francophone en la personne de Mme Cyrine Ben Romdhane, 40 ans, tunisienne, Expert Comptable, associée fondatrice et gérante d’une société d’expertise comptable, Trésorière de la Chambre Nationale des Femmes Chefs d’Entreprises. La remise officielle du Prix aura lieu en juin prochain, à Montréal, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’AIMF.
Le Prix AIMF de la Femme francophone, dont la création a été décidée en septembre 2016 par l’Assemblée générale réunie à Beyrouth, a pour objectif d’honorer l’action de jeunes femmes des villes membres de l’AIMF, actrices engagées de la société civile, et doit susciter l’engagement de femmes proches du monde de l’entreprise dans les processus de développement local.

Appui aux réseaux des villes d’Afrique centrale et des Grands Lacs

Dans le cadre de son Partenariat stratégique avec l’Union européenne, l’AIMF consolide, depuis plusieurs années, son appui à la structuration des autorités locales à l’échelle sous-régionale. Au-delà du renforcement institutionnel, il s’agit de mettre en place une dynamique de dialogue avec les organisations économiques régionales, dont les décision et réglementations ont une influence grandissante sur l’environnement des autorités locales. La rencontre de Brazzaville, qui concerne l’Afrique centrale et la région des Grands Lacs, marque un pas supplémentaire dans cette démarche. En présence du Président de la Commission de la CEMAC, elle a, notamment, permis d’adopter un Plan d’action pour la prise en compte des problématiques des autorités locales au plan sous-régional.

PARIS
Solidarité face au terrorisme

Les membres du Bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones se sont retrouvés pour leur 82ème réunion à Paris, le 8 avril 2016, sous la présidence de Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris. Près de 90 maires et représentants des autorités locales de l’ensemble de l’espace francophone étaient réunis à cette occasion afin de faire valoir leurs ambitions communes pour des villes durables et inclusives.

Solidarité face au terrorisme

Le Bureau s’est réuni en format élargi en accueillant, autour de la Maire de Paris, toutes les capitales francophones récemment victimes d’attentats : Abidjan, Bamako, Beyrouth, Bruxelles, Ouagadougou. Pour témoigner de la solidarité et de leur détermination à faire de leurs villes des espaces de paix et de vivre-ensemble, les Maires ont adopté une Déclaration commune des villes francophones contre le terrorisme.

Un Prix pour encourager l’action des femmes en faveur du développement local

Afin d’illustrer cette valeur partagée au sein du réseau des élus locaux francophones qu’est la valorisation de la place des femmes dans la vie publique et le développement local, les membres du Bureau ont souhaité mettre en place un Prix. Celui–ci récompensera, chaque année, une femme issue de l’un des 49 pays dont les villes sont membres de l’AIMF, qui se sera illustrée par la réalisation d’actions locales et exemplaires, démontrant ainsi sa capacité à affirmer son leadership. Ce Prix sera remis pour la première fois lors de l’Assemblée générale 2017 de l’AIMF.

Une solidarité concrète

Le Bureau a par ailleurs validé un programme d’investissement de près 4 millions d’euros, financé par le Fonds de Coopération de l’AIMF ainsi que par les contributions des partenaires et des villes bénéficiaires. Ces financements rendront possible la réalisation de 9 projets dans les territoires francophones, au plus près des attentes des populations : amélioration de l’accès aux services essentiels, développement économique local, prévention des risques, culture et dialogue interculturel.

Prochaine rencontre

Le prochain Congrès des maires francophones aura lieu à Beyrouth du 27 au 30 septembre 2016, sur la problématique du Vivre ensemble.

LAFAYETTE
Territoires, mémoire collective et développement local

« Territoires, mémoire collective et développement local », c’est le thème qui réunit du 30 mars au 2 avril 2015 près de 150 élus locaux et représentants des villes francophones à Lafayette et à la Nouvelle Orléans.
Cette première rencontre des maires francophones en Louisiane témoigne de la vitalité de la Francophonie des autorités locales et de la volonté partagée de renforcer les échanges avec les villes américaines francophones et francophiles. La réunion conjointe du Bureau de l’AIMF et des Maires francophones et francophiles d’Amérique qui se tient le 30 mars en est l’expression.

VIENTIANE
Protéger et mettre en valeur le patrimoine urbain

L’AIMF organise à Vientiane du 1er au 3 avril prochain, en marge de la 75ème réunion de son Bureau exécutif, un colloque sur la thématique « Le patrimoine urbain, sa protection et sa mise en valeur. Quel rôle pour les responsables locaux dans la sous-région (Cambodge, Laos, Vietnam) ? ».

L’AIMF est engagée depuis plusieurs années en faveur d’initiatives sur le thème du patrimoine urbain, traduites concrètement par deux axes d’intervention : la mise en place d’une réflexion sur le rôle, les responsabilités et les outils d’intervention des élus dans ce domaine ; la réalisation de projets concrets de sauvegarde, préservation et gestion du patrimoine. En savoir plus sur le programme patrimoine.

Cinq ans après l’Assemblée générale de Hué, l’enjeu de cette rencontre est de revenir sur les acquis des dernières années, d’identifier les besoins et les attentes des responsables locaux au niveau de la sous-région et d’inscrire les résultats de la rencontre dans le processus d’élaboration de la programmation stratégique de l’AIMF 2014-2017.

Afin d’élargir la connaissance des expériences menées à travers le monde et de s’ouvrir aux activités d’autres réseaux, l’AIMF a souhaité associer des villes « observatrices », identifiées dans le cadre des contacts et collaborations établis par l’AIMF avec d’autres réseaux, en particulier l’Organisation des Villes Arabes (OVA) pour la zone MENA (avec qui une convention de partenariat est en cours depuis 2007) et l’ASEAN.

BRUXELLES – Elus locaux et gestion des antagonismes économiques et sociaux

En marge de la 72ème réunion de son Bureau qui s’est tenue tiendra le 1er mars 2012 à Bruxelles, l’AIMF a organisé un séminaire de réflexion sur « Les élus locaux dans la gestion des antagonismes économiques et sociaux ».

OUVERTURE

> M. Freddy THIELEMANS, Bourgmestre de Bruxelles
> M. Bertrand DELANOË, Maire de Paris, Président de l’AIMF
> M. Pierre VIMONT, Secrétaire général du Service Européen pour l’Action Extérieure

PRESENTATION DE LA THEMATIQUE

> Note de présentations de la thématique – Télécharger

> M. MAMBE BEUGRE Robert, Gouverneur du District d’Abidjan

> M. Gérald TREMBLAY, Maire de Montréal, Vice-président de l’AIMF, et M. Michel CIBOT, Délégué général de l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix intervenant au nom des « Maires pour la paix »

> M. Jean-François HUSSON, Président du Centre belge de recherche en action publique, intégration et gouvernance, Fondateur de l’Observatoire des relations administratives entre les cultes, la laïcité organisée et l’État – Consulter l’intervention

ATELIER 1 – « Villes et diversités culturelles : pour que le pluralisme culturel soit un pluralisme constructif »

Présidents

> M. Amadou NDAM NJOYA, Maire de Foumban (Cameroun)
> M. Gérald TREMBLAY, Maire de Montréal (Canada), Vice-Président de l’AIMF

Interventions

> Les valeurs humaines, l’éthique comme fondements et éclairages des acteurs et de la gestion des antagonismes économiques et sociaux
M. Amadou NDAM NJOYA, Maire de Foumban (Cameroun)
Consulter

> Le pluralisme culturel à Montréal
M. Gérald TREMBLAY, Maire de Montréal (Canada)
Consulter

> Les villes, laboratoires d’une nouvelle vision pour la diversité
Mme Lilia KOLOMBET, Directrice de projet, Direction de la Gouvernance démocratique, de la culture et de la diversité, Conseil de l’Europe
Consulter

> Politique d’intégration des populations à Kigali
M. Alphonse NIZEYIMANA, Adjoint au Maire de Kigali (Rwanda) en charge des finances, de l’économie et du développement

> Présentation de « Marseille Espérance »
M. Salah BARIKI, Membre fondateur de Marseille Espérance (France)

> Patrimoine naturel et spirituel au service de la cohésion des territoires
M. Djiman FACHOLA, Maire de Adja Ouéré (Bénin)
Consulter

> Gestion de la diversité culturelle et action internationale à Nantes (France)
Mme Rachel BOCHER, Adjointe au Maire de Nantes déléguée au Tourisme, à l’Accueil des Nouveaux Nantais et à la Francophonie
Consulter

> Gestion de la diversité culturelle à Bamako (Mali)
M. Ousmane BAH, Maire de la Commune V de Bamako, Président de l’Association des Municipalités du Mali
Consulter

> Rites, cultes et activités traditionnelles, fête de la Gaani
M. Oumarou LAFIA, Maire de Nikki (Bénin)
Consulter

> Autres contributions
Communauté Urbaine de Douala – Consulter
Ville de Lomé – Consulter

Recommandations

Télécharger les recommandations de l’atelier 1

ATELIER 2 – « Villes et coopération transfrontalière : des dynamiques populaires d’intégration aux dynamiques institutionnelles »

Présidence

> M. Nicéphore SOGLO, Maire de Cotonou, Ancien Président de la République du Bénin
> M. Sami KANAAN, Maire de Genève

Interventions

> La Commission européenne et la prévention des conflits
Mme Denis-Elena IONETE, Chef d’Unité A5, Fragilité et gestion des crises – Consulter
M. Denis POURCHET, Administrateur, Unité A5, Direction générale du Développement et de la Coopération, Commission européenne – Consulter

> Pays frontières et diplomatie des villes : Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire
M. François Albert AMICHIA, Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire, Maire de Treichville
Consulter

> Coopération transfrontalière des autorités locales du Golfe de Guinée
M. Nicéphore SOGLO, Maire de Cotonou – M. Michel MAKPENON, Directeur de la Prospective et du Développement municipal de Cotonou (Bénin)
Consulter

> Diplomatie des villes dans les Grands Lacs
M. Evrard GISWASWA, Maire de Bujumbura (Burundi)

> Expérience de coopération entre Kinshasa et Brazzaville
M. Hugues NGOUELONDELE, Maire de Brazzaville (Congo), Vice-Président de l’AIMF et M. André KIMBUTA, Président de la Commission permanente « Dialogue interculturel et paix », Gouverneur de Kinshasa (Rép. démocratique du Congo)

> L’exemple de la coopération Banfora (Burkina Faso) – Sikasso (Mali)
M. Adama BATORO, Secrétaire général de la Mairie de Banfora
Consulter

> La mise en valeur des territoires pertinents, l’exemple de Rosso (Mauritanie) et Rosso (Sénégal)
M. Yérim FASSA, Maire de Rosso (Mauritanie)
Consulter

> Politique culturelle et diversité des populations en Casamance
M. Abdoulaye SIDIBE, Adjoint au Maire en charge de la culture, Ziguinchor (Sénégal)
Consulter

> Autres contributions
Ville d’Abidjan – Consulter

Recommandations

Télécharger les recommandations de l’atelier 2

CLOTURE

> M. Gérald TREMBLAY, Maire de Montréal, Vice-président de l’AIMF

> Restitution de l’atelier 1, M. Amadou NDAM NJOYA, Maire de Foumban
Télécharger les recommandations de l’atelier 1

> Restitution de l’atelier 2, M. Sami KANAAN, Maire de Genève
Télécharger les recommandations de l’atelier 2

> Mme Biljana Josic-Basic, Coordinatrice des relations internationales, Banja Luka (Bosnie-Herzégovine)

> Synthèse générale, M. Yves HANIN Professeur d’urbanisme et de développement territorial, Directeur du Centre d’études en aménagement du territoire, Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale et d’urbanisme, Université catholique de Louvain