Skip to content

Algérie et Haïti : contribuez au Fonds d’urgence mis en place par l’AIMF

Partagez cet article

Les incendies qui frappent l’Algérie et le puissant séisme qui a touché Haïti, appellent à notre solidarité avec les populations face aux événements extrêmes. Vous êtes nombreux à avoir manifesté votre volonté d’apporter votre soutien. Ainsi s’exprime, depuis toujours, la solidarité qui lie les villes francophones : par une réponse concrète, au plus près des populations.

 

Contribuez au fonds d’urgence

Afin de donner toute sa force à cette aide et d’intervenir rapidement, l’AIMF vous propose de vous engager en apportant un soutien financier exceptionnel à son Fonds d’Urgence.

Ce mécanisme d’urgence offrira des garanties d’impact et de transparence sur les fonds engagés, avec une mise en œuvre reposant sur la méthodologie habituelle de l’AIMF. La mise en œuvre de l’aide s’appuiera sur les autorités locales et les personnels avec lesquels nous travaillons en confiance depuis de nombreuses années.

Quelle utilisation des fonds ?

La ventilation de ces fonds sera précisée très rapidement en lien avec les autorités municipales, avec agilité, pour faire face aux besoins les plus criants.

Quelles garanties d’impact et de bonne gestion des fonds ?

L’AIMF est un réseau d’élus locaux et de fonctionnaires territoriaux, qui travaille au quotidien et depuis plus de 30 ans à la mise en place de programmes de solidarité structurants pour le développement des villes. Elle investit chaque année près de 10 millions d’euros dans ces programmes de terrain décidés avec et pour les villes, mis en œuvre par elles. Cette relation durable, de confiance, est la clé de la réactivité du réseau et de la durabilité des interventions.

Le financement de ces programmes s’appuie sur des bailleurs diversifiés, à haut niveau d’exigence : Union européenne, Fondation Bill & Melinda Gates, États et gouvernements francophones… L’AIMF, qui mobilise et qui engage sa responsabilité auprès des bailleurs, a mis en place des procédures rigoureuses de contrôle de l’utilisation des fonds. Notamment, elle gère en direct l’ensemble des dépenses, qui sont ainsi payées par elle aux prestataires locaux.

Les résultats de chaque action sont évalués et des rapports de mise en œuvre précis sont élaborés et présentés au bailleurs, conformément à leurs procédures spécifiques.

Vous pouvez dès aujourd’hui faire parvenir vos dons sur le compte au RIB en téléchargement ci-dessous, en précisant dans le libellé : URGENCE ALGÉRIE HAÏTI + nom de la ville / association donatrice.

Ces articles pourraient vous intéresser

Ouagadougou, première capitale culturelle d'Afrique, accueille la 16ème édition du Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO) du 27 janvier au 5 février 2023 sous le thème : « Artisanat africain, levier de développement et facteur de résilience des populations ». La tenue de ce salon montre que le Burkina Faso est un pays résilient.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités