Skip to content

Le 7ème Congrès des Cités et Gouvernements Locaux Unis s’est tenu à Daejeon, en Corée, du 10 au 14 octobre 2022. Quatre journées d’échanges et d’engagements, sous le thème  « Les gouvernements locaux et régionaux avancent dans un même élan ». 

Ce Congrès mondial a été l’occasion d’un renouvellement des instances de CGLU, avec la désignation d’un nouvelle présidence tournante – Carolina Cosse, Maire de Montevideo – Uğur Ibrahim Altay, Maire de Konya – Jan Van Zanen, Maire de La Haye – Lee Jang-Woo, Maire de Daejeon. Plusieurs villes membres de l’AIMF ont également été élues au sein de ce nouveau Bureau exécutif :

  • Mme Asmaa Rhlalou, Maire de Rabat, Trésorière
  • Mme Fatimetou Abdel Malick, Présidente de la Région de Nouakchott, Présidente de la Commission genre de CGLU
  • Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris, Ambassadrice pour l’avenir de la planète
  • M. Mohamed Sefiani, Maire de Chefchaouen, Envoyé pour les systèmes alimentaires

Autre temps fort : l’adoption de la Charte de Lampedusa.

Devant des inégalités mondiales croissantes, CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) a lancé le « Processus Lampedusa » entre 2020-2022. Ce dernier a permis d’élaborer un pacte pour les autorités locales qui s’engagent à répondre aux défis actuels : mobilité, urgence du changement climatique, respect de la dignité humaine etc.  « La Charte de Lampedusa pour une mobilité humaine dignifiée et une solidarité territoriale » a été adopté à l’occasion du Congrès mondial de CGLU. Un engagement fort des autorités locales, pour des villes plus inclusives et plus équitables. Parmi un des enjeux majeurs, celui de la mobilité humaine. Celle-ci est autant une opportunité qu’une manifestation des inégalités mondiales. Conscients de cette réalité, les discussions et échanges ont permis de définir 7 priorités, mises en avant dans cette charte :

  1. Des réponses humanitaires efficaces
  2. Un accès inclusif aux services
  3. Aborder l’héritage et aux obstacles de la mobilité humaine
  4. Démocratie locale et gouvernance efficace
  5. Dialogue & paix
  6. Renforcer la coopération et s’attaquer aux causes profondes de la discrimination
  7. Prévenir et atténuer l’impact des crises environnementales

Ces articles pourraient vous intéresser

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), en accord avec le Ministère libanais de l’Intérieur et des municipalités, annoncent l’ouverture de l’appel à projets 2024 dans le cadre de l’appui à la coopération décentralisée franco-libanaise. Les collectivités territoriales françaises sont invitées à candidater en ligne jusqu’au 15 mai 2024.

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

Abonnez-vous
à la lettre d'actualités