Skip to content

Agir avec les villes

Chaque année, près de 10 millions d’euros sont investis par l’AIMF et ses partenaires en appui aux projets de terrain portés et mis en œuvre par les villes membres dans une variété de domaines : climat, économie sociale et circulaire, eau/assainissement, culture, développement économique…

Ce Prix a pour objectif de reconnaître et soutenir les collectivités territoriales, les associations nationales de collectivités territoriales et les organisations de la société civile travaillant en étroite collaboration avec les...
A travers l'élaboration de son PDUI - Programme de développement urbain intégré - la ville de Sousse a identifié la revitalisation du centre ville comme un enjeu clé de développement. En combinant valorisation du patrimoine architectural et projet socio-culturel, le projet de Réhabilitation du Centre Bab Jedid pour l'animation sociale s'inscrit dans cette démarche. 
En Tunisie, le secteur du numérique est très dynamique, offrant à l'économie du pays un gros potentiel en termes de compétitivité et de création d'emplois. Depuis 2020, l’Etat a conçu un plan sectoriel baptisé « Tunisie numérique 2020 » afin de mettre en place les infrastructures et l’écosystème nécessaires à son développement. Le projet de création d'un...
C'est portées par la volonté d'agir très concrètement pour une égalité femmes-hommes réelle que la Commune d’Ogou 1 (Atakpamé) et la Faîtière des Communes du Togo, toutes deux membres de l’AIMF, ont souhaité s’associer pour mettre en place une action exemplaire au Togo. Elle s'appuie sur un...
Les filières structurées de gestion des boues de vidange sont une réponse adaptée aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance, et portent des dynamiques écologiques et économiques vertueuses. L’AIMF soutient les villes engagées dans cette démarche à travers...
Présidée depuis 2008 par la Ville de Lausanne, la Commission permanente a pour objectif de favoriser, au sein de l’AIMF, l’échange d’expérience autour du développement urbain durable. Elle se focalise principalement sur les défis liés à la mobilité, l’urbanisme, l’énergie et l’assainissement, dans un contexte de lutte contre les effets du réchauffement climatique.
S’appuyant sur l’expertise développée par la ville de Dschang, ce projet vise à développer des solutions d’assainissement liquide dans une logique d’économie circulaire. Une initiative qui améliorera l’accès aux services essentiels et les conditions de vie de plus de 500 000 habitants de la Ménoua.
Ce programme mené par la Province de Siem Reap contribuera à l’atténuation des effets du changement climatique, via le travail sur la régénération des sols, le développement d’une filière agricole locale. Sa mise en œuvre a démarré en 2020, et permettra la construction d’une station de traitement des boues de vidange sur le site de l’actuelle station de traitement des eux usées, ainsi qu’un travail avec les coopératives agricoles locales pour la valorisation des boues. Partenaires : Province de Siem Reap, SIAAP, AESN, Agrisud, Hauts de Seine, AIMF Budget total : 3,5 M€
Le Cercle culturel de Poto-Poto a vocation à retrouver toute sa place pour l’animation de la vie culturelle, favorisant le vivre-ensemble et le développement des métiers du spectacle. Ce programme est appuyé par l'AIMF, en partenariat avec la ville de Genève, dans le cadre de leur accord pour l'appui aux projets culturels et sportifs.
Pour faire face aux enjeux d'assainissement, la ville de Huê développe une filière intégrée qui va du traitement des boues de vidange à la structuration d'une filière économique de revente en fertilisant agricole. Un programme aux impacts multiples sur la qualité de vie en ville et le développement économique du territoire. Il est appuyé depuis 2018 par l'AIMF et ses partenaires (Fondation Gates, SIAAP, AESN), d'abord dans sa phase d'études préalables, puis dans sa phase d'opérationnalisation.
Fin 2018, Dschang a rejoint l’Initiative pour la Santé et la Salubrité en Ville pour mettre en œuvre les études et conditions cadres nécessaires à une stratégie de Gestion des Boues de Vidange (GBV) pour les communes du Département de la Menoua. Aux côtés de l’AIMF et de la Fondation Bill & Melinda Gates, Nantes Métropole est partenaire du programme.
Dans un contexte d’investissement conséquent en matière d’assainissement, Phnom Penh a engagé depuis 2018 un vaste programme de structuration d'une filière de Gestion des Boues de Vidange dans une logique d'économie circulaire. Depuis les phases d'études jusqu'à la construction d'une première station pilote, cette démarche est accompagnée par l'AIMF et soutenue par ses partenaires (FBMG, SIAAP, AESN). A la clé : une qualité de vie améliorée pour les 2 Millions d'habitants de la capitale du Cambodge.
La ville de Ouidah porte l’histoire et la mémoire de la traite négrière et souhaite renforcer le travail mémoriel en s’appuyant sur un projet culturel contemporain. Le Centre culturel de rencontre international John Smith, installé sur le site qui abrite l’ancien tribunal colonial, a été inauguré en 2021.
La Faîtière des Communes du Togo est engagée dans la promotion de la planification familiale (PF) auprès de ses membres depuis plusieurs années. Depuis 2019, elle se mobilise avec l’appui de l’AIMF et la Mairie de Paris pour mettre en œuvre, sur 2 ans, une action renforcée dans ce domaine auprès de 5 communes chef-lieu de Régions du Togo.
Ce projet mis en œuvre avec la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY) a abouti à la mise en place d'une stratégie réaliste et évolutive en matière de gestion d’assainissement liquide, et à la construction de la première station de traitement des boues de vidange de la capitale. Partenaires : CUY, SIAAP, AESN, AFD, AIMF / FBMG - Budget total : 4,3 M€
La CEPEM, a été créée au sein du FODEM de Dakar, grâce à l’appui de l’AIMF et de la ville de Marseille entre 2015 et 2018. Il s’agit d’un outil d’accompagnement entrepreneurial aujourd'hui développée en partenariat entre la ville de Dakar, la ville de Montréal et l’EEQ – Ecole des Entrepreneurs du Québec.
La sous-préfecture de Brofodoumé fait partie du District d’Abidjan. Alors que les conditions d’accès à l’eau se sont dégradées au cours des dernières années, le présent projet d’adduction en eau potable, structuré autour de la mise en service d’un nouveau forage, impactera directement les 10 000 habitants de Brofodoumé pour améliorer durablement leurs conditions de vie.
Ce programme pour l'accès à l'eau et à l'assainissement est un exemple pour la mise en cohérence de la coopération décentralisée francophone. Autour du programme porté par la Région de Nouakchott et via le Fonds de coopération de l'AIMF, est ainsi mobilisé un large consortium de partenaires.
Ciblé sur les quartiers populaires de Mahajanga, en particulier la zone dense et inondable du vallon Meitzinger, ce projet met en œuvre une forte composante d’accès à l’assainissement, à domicile et via les infrastructures publiques. Il renforce également significativement la gestion des déchets liquides, en développant la filière GBV. Partenaires : SIAAP, Gescod, AESN, AIMF Budget : 1,4 M€
L’autonomisation financière des collectivités locales est bien sûr nécessaire pour rendre possible les investissements qui doivent accompagner la croissance des villes et celle des compétences déléguées aux autorités locales. Mais la modernisation des finances locales est également un enjeu pour la crédibilité des autorités locales tenues de garantir la transparence de leur gestion.

Découvrez Raisonnance, le Cahier de réflexion des Maires francophones

Collaborer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gouvernance

Découvrez d’autres articles et contenus autour de notre thématique

📌 Fonds de coopération, appui au renforcement de la gouvernance locale, fonds d'urgence

Ils nous soutiennent !

Construire des multipartenariats pour appuyer les programmes de développement et de gouvernance des villes, telle est la démarche de l’AIMF.

En savoir plus

📢 Missions d'expertise, recrutements, appels d'offres...